Burkina : Moov Africa et SOS sang se remobilisent pour « au moins 600 poches de sang »

Tradition une fois de plus respectée ce mercredi 13 juillet 2022 à la Direction générale de Moov Africa Burkina, à Ouagadougou, avec le lancement officiel de la 9e édition de l’opération de collecte de sang en collaboration avec l’Association SOS sang.

La suite après cette publicité

Selon Jean Bosco Zoundi, président de l’Association SOS sang, les élèves et étudiants sont les donneurs majoritaires de sang au Burkina Faso. Alors que, en cette période de l’année qui rime avec vacances scolaire et estudiantine, la demande en sang est plus élevée du fait du paludisme des enfants de moins de cinq ans. Du coup, se pose la difficulté de pallier cette situation précise, en ce temps précis.

Jean Bosco Zoundi.
Jean Bosco Zoundi, président de l’Association SOS sang.

« 70% des donneurs de sang au Burkina sont des élèves et étudiants. Et, c’est en cette période que la demande augmente à cause du palu des enfants de 0-5 ans et les femmes anémiées dans nos hôpitaux. 

Chaque jour à l’heure actuelle, le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) a besoin de 200 poches de sang par jour. Par contre, nous recevons 50 personnes par jour qui viennent donner leur sang bénévolement », a-t-il indiqué.

C’est en ce sens qu’il a salué, à juste titre, la contribution de son partenaire de près d’une décennie qui, dit-il, a compris le message de l’Association SOS sang. « Moov Africa Burkina a compris notre message et a intégré le don de sang dans son programme d’activités. L’année passée, la collecte de sang a permis de collecter 512 poches de sang à la fin de la collecte, en une journée », a fait savoir Jean Bosco Zoundi.

600 poches de sang

« Assumer pleinement sa responsabilité sociale, mettre en œuvre son engagement citoyen, faire de la solidarité une réalité quotidienne ». Tel est le credo, des dires de Tasséré Sanfo, Directeur des ressources humaines (DRH) de Moov Africa Burkina.

Une vue de quelques poche de sang
Une vue de quelques poches de sang en ce début d’opération.

Ainsi, pour atteindre l’objectif d’« au moins 600 poches de sang » pour cette 9e édition de collecte de sang, ont été mobilisées, en plus de Ouagadougou et des élèves de l’école Moov Africa Burkina, les collaborateurs de Moov Africa, les partenaires de l’entreprise, les riverains des différents établissements et les clients des autres directions régionales à savoir Banfora, Bobo-Dioulasso, Koudougou, Kaya, Ouahigouya et Fada N’Gourma, si l’on en croit le propos du DRH.

Abdoulaye Bassolé.
Abdoulaye Bassolé, Directeur réseaux de Moov Africa Burkina.

Pour Abdoulaye Bassolé, Directeur réseaux de Moov Africa Burkina, le début de mobilisation au niveau de la Direction générale de l’entreprise est suffisant pour « dire que c’est une opération qui démarre bien ». L’opérateur télécom a également remis, de manière symbolique, un chèque de 1 000 000 F CFA à l’Association dans le but de l’aider à organiser d’autres opérations de collecte de sang.

Remise symbolique du chèque d'un million.
Le DAF, représentant le Directeur général de Moov Africa (à gauche) remettant symboliquement le chèque de 1 million F CFA au président de l’Association (à droite).

Moov Africa Burkina est un opérateur global de télécommunications au Burkina Faso, côté au premier compartiment du marché des actions de la BRVM de l’UEMOA, offrant une diversité de produits et services sur l’ensemble de ses segments d’activités, fixe, mobile et internet et le mobile money.

C’est aussi une filiale d’un groupe panafricain avec un parc qui atteint près de 76 millions de clients, plus de 10,7 millions de clients au Burkina Faso, la plus large couverture réseau mobile (95% de la population), plus de 356 000 emplois directs et indirects créés, l’avenir des télécommunications au Burkina Faso…

Tambi Serge Pacôme ZONGO

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Serge Pacôme ZONGO

Tambi Serge Pacôme ZONGO, journaliste s'intéressant aux questions politiques et de développement durable.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page