Burkina Faso : Le ministère de la santé outille ses responsables sur le genre

Les responsables du ministère en charge de la santé bénéficient d’une formation sur la planification sensible au genre et le plan d’action genre du 8 au 10 août 2022 à Ouagadougou. Le ministère souhaite qu’au sortir de cette session, les participants (es) s’approprient le concept genre, appréhendent les enjeux, et enfin parviennent à élaborer des plans et des budgets genre sensibles.

La suite après cette publicité

A en croire, Dr Estelle Dabiré, secrétaire générale du ministère en charge de la santé, la réduction des inégalités sociales et la promotion du genre figurent également en bonne place dans le Plan d’Actions de la Transition et dans le plan national de développement sanitaire 2021-2030.

Dr Estelle Dabiré, secrétaire générale du ministère en charge de la santé

« Comme vous le savez, notre pays se trouve confronté à diverses menaces sécuritaires qui créent une double victimisation des femmes et des filles déjà éprouvées par une conjoncture sociale, économique et d’iniquités de genre.

Ainsi, pour marquer l’effectivité de la prise en compte du genre dans notre département, la cellule genre a été érigée en structure de mission à l’occasion de l’élaboration du nouvel organigramme », a-t-elle noté.

Elle a informé qu’un plan d’action genre pour la période 2022-2026 a été élaboré et validé en juillet 2022. Dr Estelle Dabiré a appuyé que ce plan vise à réduire des inégalités liées au genre dans le secteur de la santé en intégrant le genre dans les politiques, les plans et programmes. Bref à tous les niveaux du système sanitaire burkinabè.

Une vue des participants

« Il facilitera la prise en compte du genre dans la programmation, le suivi et le reporting des actions et la production de rapports thématiques au profit des autres départements ministériels dont celui du Ministère du Genre et de la Famille.

La mise en œuvre dudit plan se traduira par interventions spécifiques et appropriées dans le domaine de la santé afin d’opérer des changements qualitatifs durables concernant les conditions de vie des hommes et des femmes sur le plan socio-sanitaire », a-t-elle complété tout en signifiant que quand on parle du genre, cela concerne non seulement les femme mais aussi les hommes, même si un accent particulier est mis sur les femmes.

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page