Une quarantaine de personnes handicapées renforcent leurs capacités en leadership et participation citoyenne

Le ministère de la solidarité nationale et de l’action humanitaire, à travers le Secrétariat permanent du COMUD/Handicap, avec l’accompagnement technique et financier de l’ONG CBM Global, organise une série de formations au profit des membres des Organisations de personnes handicapées sur le leadership et la participation citoyenne. 

La suite après cette publicité

L’ouverture officielle desdites formations est intervenue ce mercredi 24 août 2022 à Ouagadougou, sous la présidence de la Secrétaire générale (SG) du ministère de la solidarité nationale et de l’action humanitaire, Ursule Kaboré/Bouda.

Ursule Kaboré-Bouda.
SG du ministère de la solidarité nationale et de l’action humanitaire, Ursule Kaboré-Bouda.

Les présentes sessions de formation, à en croire Ursule Kaboré/Bouda, Secrétaire générale (SG) du ministère de la solidarité nationale et de l’action humanitaire, s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Yirwa ».

Selon Lassimane Kounkorgo, Secrétaire permanent du COMUD/Handicap, dans le cadre du projet « Yirwa », il est prévu le renforcement des capacités des personnes handicapées sur la participation citoyenne et le leadership.

Lassimane Kounkorgo
Lassimane Kounkorgo, Secrétaire permanent du COMUD-Handicap.

« Dans le cadre du projet ‘’Yirwa’’, il est prévu qu’on puisse renforcer les capacités des personnes handicapées sur la participation citoyenne et le leadership pour leur permettre de jouer leur rôle comme il se doit, leur permettre de s’organiser au niveau de leurs organisations, mais aussi pouvoir apporter leur contribution pour le développement de notre pays », a-t-il fait savoir.

Du 24 au 26 août 2022, soit trois jours durant, « Nous aurons à échanger d’abord sur le dispositif juridique et règlementaire en faveur des personnes handicapées. En plus de cela, il sera question qu’on puisse échanger sur le leadership de façon générale et donner un certain nombre d’informations par rapport à la notion de leader.

Ces travaux vont nous permettre de faire le tour de tout ce qui concerne le leadership et la participation citoyenne. Il y aura des communications et des travaux de groupes », a informé Lassimane Kounkorgo, ajoutant que l’objectif est de permettre la participation des personnes handicapées sur le plan politique, social, économique.

Il a aussi laissé entendre que 42 personnes handicapées, provenant de Ouagadougou et des autres régions, sont attendues pour cette présente session de formation. Une autre session est prévue se tenir du 29 au 31 août 2022 et deux autres sessions, en début 2023. En tout, ce sont les capacités d’environ 200 personnes handicapées qui seront renforcées.

Tambi Serge Pacôme ZONGO

Burkina 24 

publicite


publicite

Serge Pacôme ZONGO

Tambi Serge Pacôme ZONGO, journaliste s'intéressant aux questions politiques et de développement durable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page