Banwa : A visages découverts, des hommes armés en treillis font régulièrement la police à Solenzo (AIB)

publicite

Des hommes armés ont interdit aux transporteurs d’évacuer les effets des fonctionnaires qui ont pris la fuite depuis un mois, après plusieurs attaques terroristes contre la ville, rapporte l’Agence d’information du Burkina (AIB).

La suite après cette publicité

A visages découverts, des hommes armés en treillis font régulièrement la police à Solenzo, mettant en garde les populations de ne pas collaborer avec les FDS sous peine de se voir ôter la vie. Ils ont intercepté ces derniers jours à deux reprises, des cars qui transportaient des effets de policiers. Selon les sources de l’Agence d’information du Burkina, les terroristes ont retiré des pistolets dans ces bagages avant de les brûler devant les passagers.

Puis interdiction a été faite aux chauffeurs de ne plus transporter les effets des fonctionnaires qui ont fui la ville. Ironie du sort, ces hommes ne décolèrent pas contre les agents de santé dont l’absence n’a pas permis de sauver plusieurs de leurs camarades malades.

Le 23 septembre 2022, la circonscription d’éducation de base de Kouka, à 43 km de Solenzo, a été incendiée par des hommes armés. Les agresseurs ont aussi fouillé les maisons qui abritaient le préfet et les FDS de cette commune.

Source : Agence d’information du Burkina (AIB) 

publicite


publicite

Serge Pacôme ZONGO

Tambi Serge Pacôme ZONGO, journaliste s'intéressant aux questions politiques et de développement durable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page