L’IPD-AOS sonne les cloches du début de la rentrée académique 2022-2023

L’institut Panafricain pour le Développement – Afrique de l’Ouest et du Sahel (IPD-AOS), situé dans le quartier Bendogo de Ouagadougou a officiellement lancé sa rentrée académique 2022-2023, ce lundi 24 octobre 2022. 

La suite après cette publicité

Avec ses 50 ans d’expériences au Burkina Faso, l’institut Panafricain pour le Développement – Afrique de l’Ouest et du Sahel (IPD-AOS) veut continuer d’œuvrer dans le domaine du développement intégré, participatif et durable, selon son directeur régional, Dr Sylvestre Ouédraogo.

Ce souhait de continuation a été réitéré, ce lundi 24 octobre 2022, à travers le lancement de l’année académique 2022-2023 dudit institut. « Cette rentrée, ainsi lancée va permettre aux étudiants de découvrir l’institut mais aussi aux populations et ONG de le faire. Parce que nous offrons plusieurs formations particulières ici », a introduit Dr Sylvestre Ouédraogo.

A l’entendre, IPD-AOS contrairement à d’autres instituts offre 5 filières, donc une occasion pour les étudiants de briller après leurs formations. « La première filière qui a près de 50 ans est celle de la planification régionale et l’aménagement du territoire. Nous avons la télédétection et systèmes d’information géographique. Nous avons l’agriculture et l’innovation technologique (…)», a-t-il cité.

Des affirmations que  Aziz Ouédraogo, étudiant en Master en planification régionale et aménagement du territoire, n’a pas manqué de confirmer. « Après ma licence, j’étais à la recherche d’un institut où je pourrais compléter ma formation. C’est un professeur qui m’a suggéré cette université.

Je suis content d’avoir fait ce choix, car l’IPD-AOS a comme particularité de lier la théorie à la pratique. La fois dernière, nous sommes même allés à Kombissiri pour faire de la pratique. Si je le pouvais, toute ma famille allait venir dans cette université », a-t-il déclaré.

Occasion faisant, l’IPD-AOS a également lancé son Projet d’Appui au Entreprise d’Economie Sociale et Solidaire en Afrique (PA-ESSA). Ce projet est une initiative qui entend améliorer les conditions sociales et économiques des membres d’ESS à travers l’accroissement de leurs revenus, cela, grâce aux formations des leaders, aux appuis et conseils, aux coachings, etc. Cette initiative devrait être bénéfique à 225 personnes directement et près de 30 000 personnes indirectement.

Directeur régional de l’IPD-AOS Dr Sylvestre Ouédraogo

En rappel, le PA-ESSA est situé au quartier Bendogo de Ouagadougou, juste en bas de l’échangeur de l’est, à droite, direction Saaba. Il est présent dans 10 pays d’Afrique et compte 5 filières dans ses programmes.

Abdoul Gani BARRY

Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page