Premiers secours : La Croix-Rouge burkinabè forme des journalistes

publicite

A Ouagadougou, du 09 au 10 novembre 2022, la Croix-Rouge burkinabè a initié une session de formation à l’endroit d’une quinzaine de journalistes issus de la presse en ligne, écrite ; de la radio et de la télévision sur le secourisme de premier degré. 

La suite après cette publicité
Daouda Savadogo
Daouda Savadogo, responsable des formations au niveau de la Croix-Rouge burkinabè.

Selon Daouda Savadogo, responsable des formations au niveau de la Croix-Rouge burkinabè, il a été initié la formation au secourisme de premier degré pour principalement deux raisons. « Les journalistes sont des citoyens. Au quotidien, ils parcourent des distances pour donner l’information.

Dans le cadre donc de leur métier, ils sont victimes ou témoins d’accident. Il est de bon ton qu’on puisse les outiller à la connaissance du premier secours afin qu’éventuellement ils arrivent à prendre en charge des victimes », a-t-il avancé.

Assistance à un bébé en détresse.

Durant les 48h de formation, soit du 09 au 10 novembre 2022, plusieurs modules ont été abordés. « On a commencé par l’évaluation des risques. C’est-à-dire comment faire pour prévenir les dangers autour de nous aussi bien en milieu familial, professionnel que dans la rue. Dans le vif des premiers secours, on a parlé de la protection.

Assistance à une personne victime de fracture à la jambe.

Comment assurer la protection d’une victime ? Comment faire le bilan d’une victime ? Comment prendre en charge une victime inconsciente qui respire ou qui ne respire pas ? Comment gérer un cas d’une victime qui se plaint d’une hémorragie ? Comment gérer un traumatisme…Comment alerter les sapeurs-pompiers ? », a indiqué le formateur, faisant savoir sa satisfaction.

Valérie Guéré, journaliste à Oméga média.

A l’endroit de la population, « on invite tout le monde à venir s’initier aux gestes qui sauvent », a appelé M. Savadogo. « Nous avons beaucoup appris en deux jours. Nous avons appris les premiers gestes de secours en cas d’accident. 

C’est une formation qui sera très bénéfique pour nous », a dit Valérie Guéré, journaliste à Oméga média. Pour rappel, la formation visait généralement à « contribuer à la promotion de l’expertise de la Croix-Rouge burkinabè en matière de premiers secours ».

Tambi Serge Pacôme ZONGO

Burkina 24

publicite


publicite

Serge Pacôme ZONGO

Tambi Serge Pacôme ZONGO, journaliste s'intéressant aux questions politiques et de développement durable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page