Me Bénéwendé Sankara : « Je ne pouvais pas m’enrôler (VDP) sous Damiba »

Me Bénéwendé Stanislas Sankara, avocat et Président du parti politique UNIR/MPS, était l’invité politique de la télévision publique RTB ce 20 novembre 2022. Vêtu aux couleurs de l’armée, dossier en mains, celui-ci s’était fait enrôler au sein des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP), le jeudi 17 novembre 2022.

La suite après cette publicité

Me Bénéwendé Stanislas Sankara dit retenir trois choses du discours du Premier ministre : la cartographie de ce qu’on constate au Burkina, le fait de mettre le doigt sur le mal de la société à savoir la question des mentalités, et son engagement sankariste. « Je me sens vraiment interpellé dans ce discours », a-t-il confié, ajoutant que son enrôlement en tant que VDP est un « engagement patriotique ».

« J’ai mon fusil depuis des années et des années. C’est un fusil Mossberg que j’ai payé, d’abord pour ma protection, protéger ma famille. Mais aujourd’hui en tant que VDP, je peux aussi l’utiliser pour défendre la Patrie, parce que d’abord j’ai l’autorisation du port d’arme.

Je m’enrôle maintenant, parce que les autorités actuelles m’ont convaincu… Je ne pouvais pas m’enrôler sous Damiba. Je dis les autorités actuelles avec le Capitaine Ibrahim Traoré m’ont donné confiance. Mais sous Damiba, ce n’était pas le cas », a affirmé Me Sankara.

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page