FESPACO 2023 : Les salles de l’institut français ne seront pas de la fête

Le visuel du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) 2023 a été dévoilé ce 1er  décembre 2022 à la mairie de Ouagadougou par la délégation générale du FESPACO. Le dévoilement du visuel de cette 28e édition a été fait en présence du directeur de cabinet du ministre de la Communication et de la Culture Galip Somé, représentant le ministre de la Communication et de la Culture, Jean Emmanuel Ouédraogo et du délégué général du FESPACO, Moussa Alex Sawadogo.  

La suite après cette publicité

Le FESPACO devra se tenir du 25 février au 4 mars 2023 à Ouagadougou sous le thème : « Cinéma d’Afrique et culture de la paix ». Selon le Délégué général du FESPACO, Moussa Alex Sawadogo, 1142 films ont été inscrits, 60 films identifiés et 84 films burkinabè inscrits. L’appel à films est clos à ce jour selon le Délégué général.

Pour cette édition à venir, le Délégué général a assuré que les petits plats sont mis dans les grands pour que cette fête du septième art africain à Ouagadougou soit belle. Il faut noter que c’est l’artiste Grégory Dabilgou alias El Marto qui a réalisé le visuel du FESPACO 2023.

En ce qui concerne les salles de projection des différents films du FESPACO, il faut noter que « pour la première fois, les salles de l’Institut français n’ouvriront pas à cette 28e édition du FESPACO pour des raisons que vous connaissez », affirme Moussa Alex Sawadogo, néanmoins celui-ci a fait savoir que plusieurs alternatives sont en train d’être trouvées.

Selon lui, d’autres salles comme le ciné Burkina, la mairie centrale, le palais de culture Jean Pierre Guingané, pourront être utilisées pour des projections cinématographiques pour cette 28e édition. Une édition dont les préparatifs sont déjà avancés, à l’en croire.

Visuel du FESPACO 2023

Pour lui, pas question de faire un FESPACO au rabais malgré la situation socio-économique et sécuritaire difficile du pays. D’ailleurs, a-t-il indiqué, « il n’y a jamais de FESPACO au rabais depuis sa création. Il n’y aura jamais de FESPACO au rabais. Il y aura un FESPACO qui est adapté. Nous ferons en sorte que l’on ait le FESPACO qu’on a l’habitude de voir et vous le verrez l’année prochaine », a assuré  Moussa Alex Sawadogo.

Moussa Alex Sawadogo, Délégué général du FESPACO

Pour l’heure, le visuel de la 28e édition a été dévoilé au grand public. C’est l’artiste El Marto qui a réalisé le visuel. Un visuel dans lequel est représentée la Reine Sarraouina du Niger avec un carkoa et des flèches au dos tenant un bâton royal. « Je voulais représenter une femme forte, guerrière et combattante d’où ce regard et ses accessoires de guerrière », a expliqué El Marto, le concepteur du visuel.

El Marto, Artiste

Le représentant du ministre de la Communication à cette cérémonie de dévoilement du visuel du FESPACO, tout en réitérant l’engagement du gouvernement à tenir cet évènement malgré les péripéties que vit le pays, a engagé du même coup « les acteurs du domaine, à faire davantage du FESPACO, une véritable vitrine des cinémas d’Afrique et de la diaspora, une source d’inspiration pour les décideurs politiques, religieux et coutumiers, et surtout un facteur de résilience de notre nation face à l’adversité ».

Rendez-vous est donc donné du 25 février au 04 mars 2023 pour la 28e édition de la fête du septième art africain.

Hamadou OUEDRAOGO 

Burkina 24 

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page