Qatar 2022 : Ghana # Uruguay, sous un air de revanche !

Les retrouvailles ! Les Black Stars du Ghana affrontent l’Uruguay pour une qualification en huitièmes de finale de la Coupe du Monde. Les Uruguayens avaient barré la route d’une première demi-finale de la compétition aux Ghanéens en 2010, suite à un fait de jeu en particulier…, la main de Luis Suarez. 

La suite après cette publicité

C’était le 2 juillet 2010 en Afrique du Sud. Le Ghana affronte l’Uruguay pour une place historique en demi-finale de la Coupe du Monde. Aucune équipe de l’Afrique n’avait encore réalisé un tel exploit. Asamoah Gyan et ses camarades seraient les premiers à le faire. C’était sans compter avec Luis Suarez.

Sulley Ali Muntari, d’une frappe, à ras de terre, hors de la surface de réparation permet au Ghana de prendre les devants (1-0) juste avant la pause (45+2). A la reprise, à peine dix minutes de jeu (50e), l’homme à la chevelure dorée, Diego Forlàn envoie le ballon en pleine lucarne de Richard Kingson, pourtant bien sur sa ligne jusque-là. C’est l’égalisation (1-1).

Lire aussi: Coupe du monde 2022, le Sénégal ouvre le bal des huitièmes de finale !

Les Black stars avec Sulley Ali Muntari, Kevin Prince Boateng, Kwadwo Asamoah, Jon Paintsil, continuent de pousser. Tandis que la Celeste, avec son trio offensif Edinson Cavani, remplacé, Diego Forlan, Luis Suarez multiplient également les occasions de but. Les Ghanéens auraient même pu bénéficier d’un penalty.

Puis intervint la main du Suarez

Après une égalité à 90 minutes de la fin, les prolongations. Les Ghanéens espéraient ouvrir le score sur une tête de Dominic Adiyiah à la dernière minute des prolongations (120e). Sur la ligne, Luis Suarez sort le ballon de la main. Penalty. Carton rouge.

Asamoah Gyan, l’attaquant ghanéen avance. Mais, son tir finit sur la barre transversale ! Derrière, Luis Suarez jubile. De quoi à frustrer le public ghanéen et africain. Les Uruguayens s’imposent lors de la séance des tirs au but (1-1 ; 4-2). Le Ghana est éliminé. Un jour triste. Ce match restera un traumatisme pour de nombreux Africains.

André Ayew, seul rescapé

Douze ans après, les deux formations se retrouvent dans le même groupe pour une place qualificative en huitièmes de finale ce vendredi 2 décembre 2022 à 15h00 temps universel. De l’édition en 2010, André Ayew est le seul rescapé côté ghanéen. Il n’a d’ailleurs pas disputé la rencontre puisque resté sur le banc de touche. Côté uruguayen, Martin Caceres, Fernando Mulsera (gardien), Diego Godin, Edison Cavani, Luis Suarez étaient là en 2010.

Lire aussi: Coupe du monde 2022, les Lions de l’Atlas battent les Diables rouges (2-0)

Cette rencontre s’annonce tout aussi épique. Les Ghanéens, deuxième du groupe avec trois points, ont besoin d’une victoire pour se qualifier. Un match nul pourrait suffire aux Black Stars à condition que la Corée du Sud (1pt) ne s’impose pas face au Portugal (6pts).

Les Uruguayens comptent un seul point dans la compétition dans une situation plus complexe. Il leur faut absolument une victoire pour espérer une qualification. Ce qui annonce des retrouvailles chaudes. En cas de victoire, le Ghana pourrait être la troisième nation africaine qualifiée après le Sénégal et le Maroc.

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page