Ligue 1 féminine : Les filles de retour dans les stades, la succession de l’USFA ouverte !

Les dix clubs engagés en Ligue 1 féminine ont repris le chemin des stades après près de huit mois de trêve. L’Union sportive des forces armées (USFA) est le favori à sa propre succession mais certaines formations comme les Étincelles, le Racing Club de Bobo Dioulasso (RCB), tenteront de contester la suprématie de l’équipe militaire. 

La suite après cette publicité
L’unique but de la capitaine Charlotte Millogo (18) a permis à l’USFA de faire le plein des points en deux journées.

En deux journées de championnat, l’équipe féminine de l’US Forces armées a réussi à faire le plein des points. A l’occasion de la deuxième journée, il a fallu un exploit de la capitaine Charlotte Millogo pour permettre aux militaires d’arracher leur victoire (1-0) face à l’AS Djelgodji, réduite à dix. L’Association sportive des Lionnes du Houet (ALH) est venue à bout de Danta AC.

L’Association sportive les Oisillons a pris le dessus sur les Gazelles de Naba Kango sur la marque de 4 buts à 0. Le RCB a enregistré son deuxième match nul de la saison face à l’AS Tigresses. Tenues en échec par le RCB lors de la première journée, les Etincelles de Pascal Sawadogo, entraîneur de l’équipe nationale féminine a disposé de Dragon CB sur la marque de 6 à 0.

L’Association sportive les oisillons (ASO) est en tête avec 6 points+6 devant l’USFA 6 pts+5. Les Etincelles sont troisièmes avec 4 pts+6. Danta FC et les Gazelles de Naba Kango sont relégables après deux journées de championnat.

Les acteurs du football féminin avaient souhaité l’augmentation du nombre d’équipe de première division à 12 au lieu de dix. Cette demande n’a pas reçu l’avis favorable de la Fédération burkinabè de football (FBF) pour des raisons financières.

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page