7e édition Lafi 10 km de Ouagadougou : Un Ivoirien et une Béninoise dominent la compétition

La septième édition du Lafi 10 km de Ouagadougou s’est disputée le dimanche 22 janvier 2023 à Ouagadougou avec la victoire de l’Ivoirien Soumaila Traoré et la Béninoise Colette Ayete.

La suite après cette publicité
L’Ivoirien Soumaila Traoré a pris la première place de la compétition.

Tradition respectée pour le comité d’organisation du Lafi 10 km de Ouagadougou. Cette compétition annuelle de semi-marathon a connu plus de participants. Bien avant, un avant-goût avec les moins de 16 ans. Cinq kilomètres à parcourir pour 310 partants.

Aziz Ouédraogo est le premier à franchir la ligne d’arrivée en réalisant un temps de 19 minutes 29s, 6 devant Ousmane Sangzabé (19’’44’6) et Narcisse Dly (19’50’’6). Chez les filles, Fadila Nonguierma est la première à franchir la ligne d’arrivée avec un temps de 23min, 06s13. Elle devance Ariane Yigo (23’24’’38) et Rissnaba Kafando (23’33’’61).

Un Ivoirien en tête

Après, les espoirs du marathon, place aux expérimentés. Là, il y avait toute sorte de concurrents. Habitué, amateur mais aussi des coureurs qui venaient s’essayer pour la première fois. Les principaux concurrents de cette 7e édition étaient les Ivoiriens, les Béninois et les Ghanéens. Et, au terme des 10 km de course, c’est l’Ivoirien Soumaïla Traoré qui s’impose avec un temps de 32min, 51s6.

Lire aussi👉10 km de Ouaga : Inoussa Simporé remporte la cinquième édition

« Vraiment, je suis content de cette course. Je suis maintenant habitué aux marathons au Burkina Faso, ça me fait toujours plaisir d’être là. Cette course me permet de me préparer pour le marathon de Marrakech. Donc, j’ai essayé de travailler mon allure, vu que c’est une courte distance », a révélé Soumaïla Traoré à son arrivée. Il devance au classement le Ghanéen Frempong Kwabena (33409’’8) et le Béninois Raja Ladgble (33’22’’7).

La Béninoise remporte son deuxième marathon au Burkina Faso.

Les Béninoises dominent chez les filles

Chez les filles, la Béninoise Colette Ayadé s’impose devant sa compatriote Odette Salle Aoua (30’35’’86) et la Burkinabè Samatou Tindé (41’21’’67). Deuxième au 10 km de Bobo-Dioulasso et au marathon du grand Kouritenga de Koupéla (42, 195km) Colette remporte son deuxième marathon au Burkina Faso.

Une victoire sans surprise pour elle : « j’avais déjà couru d’autres marathons. Le 5 km, ensuite les 10 km à Bobo et le 42 km à Koupéla. Donc, je connaissais mes performances. J’étais confiante ». 1145 personnes ont pris part à la course dans cette épreuve du 10 km de Ouagadougou.

Lire également👉 Sanatou Tindé et Oumar Coulibaly remportent la 3e édition du 10 km de Ouaga

«C’est une grande satisfaction parce qu’il y a eu un grand engouement chez les enfants et chez les adultes aussi et beaucoup de participants venus de plusieurs pays », s’est réjoui William Ouédraogo, le chargé de marketing du Lafi 10 km de Ouagadougou.

Les promoteurs du 10 km de Ouagadougou ont saisi l’occasion pour profiter à l’effort de guerre en offrant des vivres à une association humanitaire. « Le podium était relevé, les performances étaient là et le comité d’organisation a bien travaillé pour gérer plus de 1000 inscrits dans les 10 km et environ 300 chez les enfants, techniquement, il y a eu des progrès », estime Pié Traoré, directeur technique de la compétition.

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page