Musique : Sim Saï du Faso sort son premier album « Souveraineté »

publicite

L’artiste Sim Saï du Faso, à l’état civil Siemdé Saïdou, a sorti son tout premier album baptisé « Souveraineté » le samedi 26 août 2023 à Ouagadougou. 

La suite après cette publicité

Fort de huit (08) titres, le tout premier album de Sim Saï est la somme de son premier single sorti en 2012, intitulé « Maitrise de soi » avec des titres comme « Tenkoudoum loogoda, Nong souabiigo, Sougri Soaba, Nong naare » ; et de son deuxième single sorti en 2019 avec des titres « Safi, Marina, Les mauvais dirigeants, Tond Faso ».

Le samedi 26 août 2023 a marqué la sortie officielle de son tout premier album qui est la somme des deux singles, baptisé « Souveraineté ». Chanté en langue Nationale mooré et produit dans le studio Tégawendé dans un style tradi-moderne « Souveraineté » prône l’engagement, l’éveil de conscience et la galvanisation pour la libération du Burkina Faso et de l’Afrique, pris dans l’étau de la spirale des violences terroristes.

Sim Saï du Faso

L’artiste prône les valeurs sociales telles le pardon, l’unité nationale. L’album souveraineté c’est aussi une invite à la prise de conscience des dirigeants africains afin d’aller vers une véritable indépendance. « Tout le monde sait aujourd’hui que notre souveraineté a été hypothéquée par certains dirigeants, chose qui nous a mis en retard jusqu’à ce jour. Donc, nous ne voulons plus de ces mauvais dirigeants en Afrique. Nous voulons des dirigeants bâtisseurs, des dirigeants qui vont nous conduire jusqu’à notre souveraineté réelle », a exprimé Sim Saï.

L’artiste entend entamer une tournée nationale dans l’optique de mieux présenter l’album souveraineté aux mélomanes burkinabè. « Je souhaite que cet album soit un succès pour marquer un bon départ de ma carrière musicale », a-t-il laissé entendre. L’album souveraineté est disponible au prix de 2000 et 5000 francs en fonction du support.

L’artiste Sim Saï du Faso est aussi un bouillant défenseur de l’environnement, un militant écologiste, il a créé en 2014 son entreprise dénommé « Faso recyclage » qui est basée à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso.

Akim KY

Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page