Crise dans l’Église catholique : « C’est le Pape Paul VI qui a tout gâté » (Laurent Bado)

publicite

« Un chrétien catholique s’interroge ». C’est le titre du dernier livre du Pr Laurent Bado. La dédicace a eu lieu le 18 janvier 2024. L’auteur revient sur la désacralisation de l’Église qui l’a conduite dans une crise. Il fustige les prêtres qui ne se comportent plus comme l’exigent les dogmes de l’Église. Il a aussi pointé du doigt le Pape Paul VI comme étant la cause de cette crise de l’Église.

La suite après cette publicité

“Je pense que c’est le Pape Paul VI, je prends la responsabilité sur moi tout seul, c’est lui qui a tout gâté dans l’Église catholique. Il a béni le mariage sacrilège entre la foi et le rationalisme, entre la doctrine de l’évangile et la pensée moderne »(…) Nous plus que quiconque, nous avons le culte de l’Homme. Paaa ! Un pape qui dit ça, et moi Laurent Bado, je dis non ! Saint père non ! On ne peut avoir un culte qu’à Dieu (…) », s’est indigné Laurent Bado.

Et de citer encore le Pape Paul VI : « Est désormais bien connue de tous, la position nouvelle adoptée par l’Église par rapport aux réalités terrestres. Et voici le nouveau principe très important dans la pratique. L’Église accepte de reconnaître le monde comme autosuffisant, un Pape qui vous dit ça », s’est étonné Laurent Bado avant de tirer la conséquence de cette assertion du Pape Paul VI à l’issue du Concile Vatican 2, en ces termes : « Le monde se suffit, il n’a pas besoin de Dieu ».

Avec un brin d’offuscation, Laurent Bado a poursuivi : « Maintenant, nous pouvons tous chanter, Notre Père qui est aux cieux, restez-y et nous, nous resterons sur cette terre qui est quand même si jolie ».

Le livre « Un chrétien catholique s’interroge »

Il a aussi fustigé certains prêtres qui ne vivent plus selon les dogmes de l’Église au nom de ce libéralisme de l’Église. « On entend à gauche à droite qu’il y a des prêtres qui ont des Nanas. Non, mais c’est vrai quoi ! Le gars, il s’habille comme Laurent Bado.

Ce n’est pas normal, même s’il n’aime pas la soutane qu’il porte au moins le col romain », a réclamé Pr Bado. « Que les prêtres écoutent bien, ce n’est pas moi qui le dis, c’est le cardinal Ratzinger. Il dit que la crise actuelle, c’est le libéralisme que l’Église a pratiqué depuis.

Lire aussi : « Ce n’est pas Dieu qu’il faut adapter à l’Homme » (Pr Laurent Bado dans son nouveau livre)

Et voilà aujourd’hui des prêtres s’habillent avec… Moi, je ne sais pas… Alors que non ! Vous êtes dans ce monde sans être de ce monde. Donc les gars, portez au moins le col romain », a-t-il recadré.

La suite des propos de Laurent Bado dans cette vidéo.

Rappelons que l’œuvre, “Un chrétien catholique s’interroge » est disponible dans la librairie Mercury au prix de 5000 francs l’unité.

Hamadou OUEDRAOGO

Burkina 24

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page