Pépites d’entreprises : La saison 5 officiellement lancée avec des innovations

publicite

La saison 5 de Pépites d’entreprises, émission de téléréalité, initiative de la télévision privée BF1, a été officiellement lancée ce samedi 24 février 2024 à Ouagadougou. Pour cette saison, l’on note 1 280 inscrits venus de toutes les villes du Burkina Faso. 

La suite après cette publicité

L’entrepreneuriat, une alternative de plus en plus mise en avant face au nombre de sans emplois grandissant. Pépites d’entreprises, émission de téléréalité conçue par la télévision privée BF1 à travers son Directeur général (DG), en fait un levier d’action. En effet, elle offre la possibilité aux jeunes porteurs de projets d’entreprise dans différents secteurs d’activité de réaliser leurs rêves.

Issoufou Saré, DG de BF1, initiateur de Pépites d’entreprises

Pour cette 5e saison, Issoufou Saré, Directeur général (DG) de BF1, initiateur de Pépites d’entreprises, a annoncé des innovations. « Ce sur quoi nous allons mettre l’accent pour cette édition, ça va être beaucoup plus le mentorat et le coaching, pour que cela permette de forger davantage la carapace d’entrepreneur ; qu’ils puissent partager des expériences avec des entrepreneurs aguerris. 

Cette année, en dehors de la formation qu’ils ont au niveau de la Gendarmerie, il y aura des séances de formation, des séances d’actions d’utilités publiques sur le terrain où on enverrait l’ensemble des pépites à participer à un certain nombre d’activités pour attester de leur engagement citoyen », a-t-il indiqué.

Stéphane Tapsoba, Directeur général adjoint (DGA) de Coris Bank International, partenaire traditionnel de cette initiative, a fait savoir les motivations de son institution à accompagner pareille initiative.

« La vision de Coris Bank, c’est d’être le leader dans l’accompagnement des Petites et moyennes entreprises (PME) au Burkina Faso. Pépites d’entreprises et Coris Bank partagent la même vision, parce qu’à travers cette émission, il est fait la promotion de la jeunesse, de l’entrepreneuriat et de l’employabilité des jeunes.

Stéphane Tapsoba, DGA de Coris Bank International

Coris Bank, à travers la vision de notre PCA (ndlr, Président du Conseil d’administration), se doit d’être aux côtés d’initiatives comme celle de Pépites d’entreprises, parce que ça rentre en droite ligne avec notre vision, nos ambitions et nos missions qui sont celles de promouvoir l’entrepreneuriat et la jeunesse », a-t-il déclaré. En marge de ce lancement, il devrait intervenir une session de formation sur le mindset avec les pépites.

Pour rappel, Pépites d’entreprises réunit chaque année des centaines de jeunes venus de pratiquement toutes les villes du Burkina Faso. Pendant 10 à 11 mois, ces jeunes sont formés, coachés et accompagnés dans la concrétisation de leurs rêves d’entrepreneuriat.

À la 1re édition, l’on a noté 100 jeunes inscrits. À la 2e édition, ce sont 330 participants qui ont été enregistrés. À la 3e édition, 721 participants ont répondu présents. À la 4e édition, ils ont été 788 jeunes à s’inscrire. Pour la présente édition, ils sont 1 280 inscrits.

Lire aussi 👉🏿 Pépites d’entreprises 2023 : Florentine Sanou remporte le premier prix

Tambi Serge Pacome ZONGO

Burkina 24

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Serge Pacome ZONGO

Tambi Serge Pacome ZONGO, journaliste s'intéressant aux questions politiques et de développement durable.

Articles similaires

Un commentaire

  1. In nutshell I believe you doing great work being more we teach our people to do business profitably by correct method more people they will create who do business profitably by correct method. Here in United States far to many Negroid Americans use incorrect method. As result they are left out of major dynamic acts. Unfortunately I have been guilty of having to view like stupidity under condition where perpetrator of that stupidity stick to that stupidity in name of free will. American Establishment promote that kind of stupidity knowing it will limit those perpetrators rise in business world except where they momentarily bring something of great value. Example Obama plus cessation of Slavery Reparations talk. At same time Establishment limit those who promote that stupidity. I find Asian attempt to stay away from that foolishness plus growing number of first generation Africans young plus old are doing same. That is correct move. I greatly dislike being caught up in this mess. It is going to get worse in Detroit as rich move in to takeover.
    Please do not omit knowledge that where feasible our people should continue to upgrade their education to where it is world class modern or advanced especially in field of business or other profession they pursue?
    Henry Author Price Jr aka Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page