Sécurité dans les lieux de culte : Le mouvement Faso lagam taaba zaka offre des testeurs à la paroisse Saint François d’Assise de Karpala

publicite

Dans le but de renforcer la sécurité par les contrôles à l’entrée des lieux de culte, le mouvement Faso lagam taaba zaka a remis des testeurs à l’Église Saint François d’Assise située au quartier Karpala de la ville de Ouagadougou le dimanche 17 mars 2024.

La suite après cette publicité

Pour le Mouvement Faso lagam taaba zaka, une association de la société civile burkinabè, il n’est pas temps de baisser la garde dans les villes du Burkina Faso. Dans un contexte de lutte contre le terrorisme, la veille citoyenne, les contrôles de sécurité doivent être de mise, selon Adama Compaoré, président du mouvement Faso lagam taaba zaka.

Des contrôles à l’entrée de la paroisse Saint Francois d’Assise de Karpala ce dimanche 17 mars 2024

C’est dans ce sens que le mouvement Faso lagam taaba zaka a entrepris des campagnes de sensibilisation et de don de testeurs à des lieux de cultes. Ce 17 mars 2024, pendant que la messe de dimanche battait son plein à la paroisse Saint François d’Assise de Karpala, des membres du Mouvement Faso lagam taaba zaka a remis 05 testeurs au responsables de l’église afin de faciliter les contrôles à l’entrée de la chapelle.

La lutte contre le terrorisme en brousse ne doit pas faire perdre de vue des éventuelles menaces en ville selon Adama Compaoré. « Nous sommes là pour une remise de testeurs, pour pouvoir contrôler tous ceux qui entrent à l’église afin de détecter les mauvais Hommes qui vont vouloir s’infiltrer avec des choses dangereuses.

Adama Compaoré, président du mouvement Faso Lagam Taaba Zaka.

 Le capitaine Ibrahim Traoré est venu pour combattre les terroristes qui sont en brousse, mais ils peuvent tenter une seconde solution pour venir dans la ville, dans les lieux de prière, les lieux d’attroupement pour faire des attentats. Voilà pourquoi on est là aujourd’hui pour sensibiliser les gens en apportant aussi des appareils pour contrôler et détecter tout objet suspect à l’entrée de l’église », a-t-il fait entendre.

Le Frère Vincent Babou, Curé de la paroisse Saint François d’Assise, y voit un geste de solidarité. « J’apprécie l’initiative du Mouvement Faso lagam taaba, de venir vers nous pour nous donner des outils de sécuriste pour faire des contrôles et prier en paix. C’est un acte louable », a-t-il apprécié.

Le Frère Vincent Babou, Curé de la paroisse Saint François d’Assise

Les fidèles également saluent l’initiative à l’image de la Sœur Céline Sandwidi, sœur de l’immaculée conception, de Ouagadougou. « Je trouve que c’est bien, c’est pour la sécurité du peuple. Et nous leur disons merci pour ce travail qu’ils font pour la sécurité de la population. Je souhaite que dans toute les paroisses il y’ait ces contrôles pour la sécurité des fidèles », souhaite-elle.

En rappel, le vendredi passé, le mouvement Faso lagam taaba zaka a remis des testeurs à une mosquée de la Trame d’accueil et entend dans les jours à venir multiplier ces dons dans le but de contribuer à la sécurité dans les lieux de cultes.

Akim KY

Burkina 24

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Articles similaires

Un commentaire

  1. Like you I believe all innocent people who believe in God should be able to worship him in peaceful building of worship that possess competent security. It is good to know Burkinabes not on war front are staying vigilant for terrorists that may infiltrate war front security with intent of carrying out injurious or/ plus murderous terrorists acts at buildings of worship.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page