Marée noire: les cotes nigérianes menacées

Ph: Le Point.fr

Après l’incident de 1998 occasionné par la compagnie Mobil au large du Nigéria, une fuite de pétrole survenue sur un gisement off-shore le mardi 20 décembre dernier, exploité par la Compagnie Shell porte de hauts risques de pollution pour les côtes du Nigéria.

La suite après cette publicité

La compagnie a mis les moyens (des navires et des avions) en vue de circonscrire le danger. Quarante mille (40 000) barils de pétrole se seraient échappés en mer, occasionnant une marée noire de près de 1000 kilomètre carrés. Le risque est donc énorme.

Source : rfi.fr

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page