Expulsion de clandestins africains d’Israël : Un ultimatum imposé aux ivoiriens

Le ministre israélien de l’intérieur, Elie Yishaï

Ils ont jusqu’au 16 juillet prochain pour quitter le pays. Les immigrés clandestins ivoiriens  établis en Israël, s’ils acceptent volontairement partir, vont bénéficier d’une prime de 500 dollars par adulte et 100 dollars par enfant a précisé le ministre israélien de l’intérieur, Elie Yishaï dans un communiqué, ce jeudi 28 juin 2012. Faute d’un départ volontaire, ceux-ci seront rapatriés manu militari et sans les conditions d’accompagnement  précitées.

La suite après cette publicité
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page