LAT aux forces vives du Boulkiemdé à propos du 11 décembre: « la fête sans le cœur ce n’est pas une fête »

Après avoir constaté l’état d’avancement des travaux de préparation du 11 décembre, le premier ministre n’a pas caché sa satisfaction et son optimisme pour de belles festivités. Cet après midi, au cours d’une rencontre avec les forces vives qu’il a félicitées pour leurs investissements, Luc Adolphe Tiao a lancé un appel aux fils et filles de Boulkiemdé a s’approprier la fête du 11 décembre prochain. Car, selon lui, les infrastructures c’est bien, « mais la fête sans le cœur ce n’est pas une fête« .

La suite après cette publicité
publicite


publicite

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page