Burkina/Journée nationale du paysan : 1 200 producteurs attendus

arton198062Ils seront 1 200 producteurs provenant des 13 régions du Burkina  et du Ghana, du Mali, de la Côte d’Ivoire, du Togo, de la Guinée-Conakry et du Niger  à participer à la 16e édition de la Journée nationale du paysan (JNP) qui aura lieu du 25 au 27 avril 2013 à Banfora dans l’ouest du pays, a annoncé le ministre de l’Agriculture Mahama Zoungrana au point de presse du gouvernement, ce 18 avril 2013.

La suite après cette publicité

Ils discuteront du thème de la journée, « Sécurité Alimentaire et résilience des populations : enjeux et défis », en forum et en ateliers dès le premier jour, a informé le ministre, avant d’échanger directement avec le Président du Faso le dernier jour. Le 26 avril marquera l’ouverture officielle suivie d’une foire des produits agricoles.

 A ce jour, « Banfora est prête pour accueillir la JNP », a affirmé Mahama Zoungrana, toutes les dispositions organisationnelles, sécuritaires et sanitaires étant prises. L’affluence importante des invités a forcé les organisateurs à appeler Bobo-Dioulasso en renfort pour les loger, laisse entendre Mahama Zoungrana.

6,7 millions de tonnes attendues

Ce point de presse a donné l’occasion au ministre de l’agriculture et de la sécurité alimentaire de parler de la prochaine campagne agricole dont la production est estimée à 6,7 millions de tonnes. Cette campagne sera lancée après la JNP, a annoncé le ministre. Pour ce qui est de la sécurité alimentaire de cette année, il a informé que 19 communes sont déficitaires, mais que l’excédent céréalier de cette année permettra de reconstituer le stock de sécurité de 35 000 tonnes  et 10 000 tonnes pour le stock d’intervention.

Une tension des prix dans les prochains jours

Concernant les prix des céréales, Mahama Zoungrana déclare qu’ils sont stables  à l’état actuel. Cependant, une tension des prix est prévue dans les prochains jours, mais ne sera pas « catastrophique« , foi de Zoungrana.

Quant à la situation de l’opération 100 000 charrues promises par le chef de l’Etat aux agriculteurs burkinabè, le ministère prévoit 32 000 unités à distribuer pour cette année 2013. A noter que 40 000 ont été déjà octroyées, avec un privilège pour les femmes.

Abdou ZOURE

Pour Burkina 24

publicite


publicite

Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page