Burkina : 8 présumés malfrats dans les filets de la police nationale

La police nationale a tenu ce vendredi 30 août 2013 un point de presse dans les locaux du Commissariat central où il s’agissait de présenter un groupe de présumés malfrats âgés de 21 à 39 ans. Des récidivistes notoires pour la plupart d’entre eux ; ils sont au nombre de 8.

La suite après cette publicité
le Commissaire central adjoint Bonswindé SANKARA et le Chef BR, le Commissaire GALBANE
Le Commissaire central adjoint Bonswindé SANKARA et le Chef BR, le Commissaire GALBANE

Le chef de gang répond au nom de PORGO Ibrahim et son groupe est composé de spécialistes dans les vols avec effraction de nuit, les agressions de nuit avec gourdin, de spécialistes en faux en écriture publique (production de fausses cartes grises et de plaques d’immatriculation d’engins à deux roues), des spécialistes dans la contrefaçon des timbres fiscaux et de cachets de services publics et de receleurs.

Cette « prise » est intervenue suite à des plaintes enregistrées pour vols d’engins à deux roues, vols par effraction, agressions à main armée…

Quel est leur mode opératoire?

Ils opéraient très précisément en association et répartis sur toute l’étendue du territoire. Leur mode opératoire est « des plus élaborés », soutient le Commissaire Central Adjoint Bonswindé SANKARA. Il ajoute que « les engins à deux roues volés à Ouagadougou ou dans d’autres localités subissent immédiatement une falsification de leurs numéros de série soit par le nommé PORGO Ibrahim, soit par d’autres acolytes.

Les nouveaux faux numéros de série sont alors communiqués par simple SMS au nommé ILBOUDO  Marcellin (un des présumés) qui produit les nouvelles fausses cartes grises puis les fausses plaques d’immatriculation auprès des structures agréées, sur présentation des nouvelles fausses cartes grises. C’est à l’issue de ces différentes opérations que les engins sont placés auprès de receleurs attitrés pour être vendus« .

Les délinquants présentés à la presse
Les présumés délinquants présentés à la presse

Une victime témoigne

Des victimes étaient sur place pour témoigner. C’est le cas de M.I. Il raconte sa mésaventure en ces termes : « Cela s’est passé lors des élections passées. Les parents ayant voyagé pour raison de campagne, j’étais alors seul à la maison avec ma petite sœur. J’ai donc décidé d’aller bavarder avec des amis non loin du domicile et c’est à mon retour que j’ai remarqué que mon ordinateur n’étais plus là.

C’est alors que j’ai appris quelques temps après que l’ordinateur a été retrouvé et chose bizarre, le voleur me connaissait puisqu’étant du quartier ». 

Le Commissaire Bonswindé SANKARA, assisté du Commissaire GALBANE, chef de brigade de recherche, n’a pas manqué d’appeler les populations à la vigilance et à davantage de collaboration avec les forces de sécurité.

Les numéros utiles restent par ailleurs disponibles: le 1010, le 16 et le 17. Il invite aussi tous ceux qui achètent des engins qu’ils soient neufs ou pas de se rendre personnellement faire les papiers de l’engin afin d’être sûrs de ne pas être embarqué dans de tels forfaits.

La nature du butin

– 11 motos de marques diverses( spark 135, spark RX, Sirius, Véga ZR…)
– 2 vélos paniers
– deux ordinateurs portables
– un gourdin
– un poignard
– une machine à dactylographier
– 15 cachets contrefaits aux noms de certains responsables du Ministère des transports
– 14 fausses cartes grises déjà établies
– 302 fausses cartes grises vierges
– 1000 faux timbres fiscaux d’une valeur de un millions de francs CFA
– un lot d’outils de falsification de numéros d’engins
– des objets divers.

 

publicite


publicite

Articles similaires

9 commentaires

  1. Syst?me Compaor?! Beaucoup de faux riches. Sans rien faire de dans la vie, on devient riche du jour au lendemain et on reste tranquille tant qu’on ne tourne pas vers le fauteuil de Blaise le Naaba. Et ces riches l? sont ceux qui mobilisent l’?lectorat ? coup de billets pour le pouvoir. Sacr? d?mocratie burkinab?. Apr?s on nous dit que c’est le peuple qui les vote. Mon oeil oui!

  2. bravo a la police national. que dieu vous guide et vous aide dans vos taches

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page