Sachets plastiques : la loi les interdisant bientôt devant le Parlement

Le gouvernement, lors de sa réunion hebdomadaire du 18 décembre 2013  a examiné un projet de loi portant « interdiction de la production, de l’importation, de la commercialisation et de la distribution des sachets ou emballages plastiques non biodégradables« .

La suite après cette publicité
Les déchets plastiques constituent une menace pour l'environnement (Ph : B24)
Les déchets plastiques constituent une menace pour l’environnement (Ph : B24)

Ce projet de loi avait été annoncé par le ministre burkinabè en charge de l’Environnement, Salif Ouédraogo. « Nous allons le faire; c’est une décision ferme » , avait-il déclaré.

Cette future loi permettra de lutter contre la pollution des déchets plastiques non biodégradables.

La quantité de déchets plastiques produite par an à Ouagadougou, la capitale du Burkina, (environ 200 000 à 300 000 tonnes pour tout le pays) est estimée aujourd’hui à plus de 40 000 tonnes, alors qu’elle n’était que de 17 000 tonnes en 2006.

publicite


publicite

Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Articles similaires

7 commentaires

  1. de la m?me mani?re que voulais prot?ger l’environnement pensez aussi au nombreux ch?meurs que vous verriez.

  2. En France depuis que les sacs plastique des supermarch?s sont payants on n'en voit plus voler dehors !

  3. C’est quoi « non biod?gradable »? comment on va expliqu? ?a ? la population… Moi d?j? je ne sais pas si je pourrai faire la diff?rence!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page