Sécurité: La vidéo surveillance s’impose aux hôteliers

L’urbanisation grandissante au Burkina Faso s’est fait accompagner par son lot d’insécurité. A condition particulière, mesure particulière. Les autorités burkinabés ont demandé aux hôteliers d’équiper leurs établissements de caméras de surveillance. C’est dans ce cadre que la société Zil Link Network SA qui offre ses services en vidéo surveillance a organisé en partenariat avec Téléconcepts , ce jeudi 20 février 2014, une session de sensibilisation sur les systèmes de vidéo surveillance et multimédias appliquées à l’hôtellerie. C’était le 20 février 2014 à Ouagadougou.

La suite après cette publicité
Monsieur Pierre Zoungrana, president des hoteliers du Burkina. ©Burkina 24
Pierre Zoungrana, président des hôteliers du Burkina. ©Burkina 24

«Avec la modernité croissante et l’insécurité galopante, le secteur de l’hôtellerie a besoin d’équipements adaptés». Cette préoccupation du représentant de l’association patronale des hôteliers du Burkina, Pierre Zoungrana, la société Zil Link Network SA en fait sienne.

La session de sensibilisation qu’elle a initiée en collaboration avec Téléconcept vise selon la directrice générale adjointe, Rosine Bambara, à  « dresser l’état de l’art en matière de vidéo surveillance, et définir le périmètre des différentes solutions».

La camera, plus un outil de sécurité qu’un luxe

«La vidéo protection se présente comme un moyen mis à la disposition des hôteliers pour garantir la sécurité de leur clients, de leurs établissements et de leurs biens». C’est en ces mots que le Colonel Omer Bationo, représentant le parrain de la session, le ministre de l’administration territoriale et de la sécurité, Jérôme Bougouma, a expliqué l’importance de la vidéo surveillance pour les établissements hôteliers.

Jadis considérée comme un luxe, cet outillage s’avère selon lui, être une solution à l’insécurité et à la violence qui se développent avec l’urbanisation au Burkina.

La session de sensibilisation a été une occasion pour les hôteliers et les responsables de cliniques ou de restaurants, d’assister  à une séance de démonstration de la technologie moderne.

Un critère de classement de la future charte des hôtels

«Nos interlocuteurs du syndicat professionnel travaillent sur une charte qualité Burkina hôtel. La vidéo surveillance entre dans les éléments de conforts permettant d’allouer un classement dans cette charte», a affirmé Dominique Seigneur, le directeur à l’international de Téléconcept France.

Selon lui, son utilisation constituera un des critères qui détermineront le rang des hôtels dans la future charte burkinabé label qualité des hôtels.

Les hôteliers burkinabè gagneraient donc à s’équiper de matériels de vidéo surveillance pour se conformer aux exigences des autorités, qui les hausseraient au rang des leaders d’hôtellerie en matière de qualité et de sécurité.

Mouniratou LOUGUE (Stagiaire)

Burkina 24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page