Gouvernance locale des ressources forestières: des résultats satisfaisants à un an de la fin du projet

Les acteurs impliqués dans le projet de Gouvernance locale des ressources forestières, ainsi que l’équipe qui conduit le projet sont réunis à Ouagadougou pour passer en revue ce projet qui s’achemine vers sa fin. La rencontre ouverte ce mercredi va se pencher sur les résultats obtenus, résultats jugés satisfaisants et qui augurent de nouvelles perspectives.

La suite après cette publicité
Une vue des participants à la rencontre annuelle de revue. © BURKINA 24
Une vue des participants à la rencontre annuelle de revue. © BURKINA 24

La rencontre annuelle de revue qui réunit, pendant deux jours à Ouagadougou, les principaux acteurs impliqués dans le projet Gouvernance locale des ressources forestières s’inscrit dans le cadre du suivi évaluation, au niveau national, de ce projet coordonné par l’ONG britannique Tree Aid. 60 participants, représentants d’institutions étatiques, élus locaux et autres partenaires vont se pencher sur l’état d’exécution des différents volets du projet et partager notamment les résultats engrangés pour 2013 et 2014. « Le projet a fait d’énormes résultats qui seront partagés au cours des deux jours de rencontre » a laissé entendre, dès l’ouverture de la rencontre, le Directeur de Tree Aid pour l’Afrique de l’Ouest, Ludovic Pascal Conditamde.

Ce projet pilote, lancé en 2007, est porté essentiellement par les communes, avec des associations qui en ont été d’ailleurs les premiers acteurs. Soucieux de poser les bases, sur le plan juridique et réglementaire, pour une meilleure gestion, au niveau local des ressources forestières au Burkina, le projet couvre huit communes du Burkina Faso, et l’atelier permettra de partager entre autres, les situations de sa mise en œuvre dans ces communes.

Des résultats satisfaisants qui ouvrent sur des ambitions plus grandes

Selon Mamadou Beloum, maire de la commune de Seguenega et président du réseau des communes pour la gestion décentralisée et gouvernance locale des ressources forestières, « le projet vise à faire en sorte que les communautés organisées à la base, établissent des plateformes de dialogue, de concertation, de partage pour favoriser une accessibilité aux ressources forestières ».

Le Directeur de Tree Aid pour l'Afrique de l'Ouest, Ludovic Pascal Conditamde
Le Directeur de Tree Aid pour l’Afrique de l’Ouest, Ludovic Pascal Conditamde

A environ un an de la fin du projet pilote, les résultats sont jugés satisfaisants qui nourrissent déjà des ambitions plus grandes au niveau de Tree Aid. « Le projet va prendre fin en juin 2015 mais, c’est parti pour que les actions de ce projet ne puissent pas avoir une fin » a annoncé M. Conditamde. Pour le Directeur Afrique de l’Ouest de Tree Aid, « les projets de types environnement n’ont pas de fin« . Tree Aid ambitionne de donner une autre dimension plus grande au projet pilote de Gouvernance locale des ressources forestière qui va, en consortium avec le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable et d’autres partenaires, couvrir cette fois une large gamme de commune.

Et pour ce faire, les responsables de Tree Aid tablent sur des acquis tels que l’ancrage du projet au niveau local avec une responsabilisation effective des huit communes. Le nouveau projet envisagé pourrait être prêt d’ici décembre pour prendre la relève, étendu cette fois à une centaine de communes du Burkina Faso.

Justin Yarga

Burkina 24

publicite


publicite

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page