Yoseikan Budo : le Burkina abrite le 13ème championnat d’Afrique de l’Ouest

Le Burkina Faso accueille depuis ce vendredi la 13ème édition du championnat d’Afrique de l’Ouest de Yuseikan Budo. Près de 80 combattants issus des huit pays membres l’UEMOA prennent part à cette compétition.

La suite après cette publicité

Développer le Yoseikan Budo, art martial japonais au Burkina, c’est l’objectif de la fédération burkinabè en charge de cette discipline. Dans cette lancée, elle organise la 13ème édition du championnat d’Afrique de l’ouest de Yoseikan Budo au Burkina.

C’est la maison du peuple de Ouagadougou qui abritera cette 13ème édition. Près de 80 combattants issus de huit pays de l’Union Economique et Monétaire des Etats de l’Afrique de l’Ouest (UEMOA) prennent part à cette compétition qu’organise pour la 3ème fois le Burkina Faso.

Si ce sport n’est pas très connu au Burkina, le président du comité d’organisation Jean Balima, l’un des pionniers de cette discipline en Afrique de l’Ouest et qui a contribué à la création de la fédération sénégalaise, estime que le Burkina Faso a toute ses chances dans cette compétition.

Avec sa ceinture noire et 7ème dan en Yoseikan Budo et 5ème dan en full contact, maître Balima pense que les Burkinabè ont les caractéristiques nécessaires pour s’imposer, eux qui ont déjà remporté le trophée en catégorie sénior l’année dernière.

Le Yoseikan Budo est un art martial japonais qui combine les différentes techniques de combats à mains nues mais aussi avec armes. Il a été créé par Hiroo Mochizuki, le maître de Jean Balima, dans les années 1960.

Hiroo Mochizuki est le fils Minoru Mochizuki, un samouraï japonais. Le comité d’organisation appelle d’ailleurs le public burkinabè à découvrir cet art martial.

publicite


publicite

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page