Le Lycée Saint-Exupéry lance son centre de formation en football AS Makadam

Au Burkina Faso, l’AS Makadam est connu en tant qu’équipe de basketball. Cette équipe participe d’ailleurs au championnat national de basketball où elle enregistre de bons résultats dans les petites catégories. Après le basketball, l’AS Makadam a ouvert une section football le samedi 27 septembre 2014.

La suite après cette publicité
Sous la houlette de leur entraîneur André l'AS Makadam a effectué sa rentrée sportive avec pour ambition de compter parmi les grands centres de formation du Burkina
Sous la houlette de leur entraîneur André l’AS Makadam a effectué sa rentrée sportive avec pour ambition de compter parmi les grands centres de formation du Burkina

Un nouveau centre de formation de football voit le jour au Burkina Faso. Il s’agit de l’AS Makadam fondée par le lycée français Saint Exupéry de Ouagadougou. La rentrée sportive de ce nouveau centre de formation de football a eu lieu le samedi 27 septembre 2014 sur le terrain du Mess des sous-officiers de Ouagadougou.

Une trentaine de jeunes, âgés entre 12 et 18 ans et habillé aux couleurs de leurs équipes frappés (souvent) du nom de leurs joueurs préférés ont répondu présents pour cette première séance d’entraînement.

Selon le représentant du responsable de l’AS Makadam Alain Traoré l’ouverture de la section football répond à la demande des élèves et des parents d’élèves. «Ils ont souhaité depuis deux ans maintenant l’ouverture d’une section football. Nous avons répondu à leur demande cette année », a expliqué Alain Traoré. Selon lui, plus de cinquante jeunes se sont inscrits même si tous n’étaient pas présents lors de la rentrée.

Makadam2

André Traoré, enseignant au Lycée Saint Saint-Exupéry (tout comme Alain Traoré) est l’entraîneur de l’AS Makadam. Pour la première séance, il s’est contenté de laisser ces enfants  former deux équipes pour disputer une partie de football.

Il compte prendre le temps d’observer ses joueurs avant de déterminer le travail à mener. « Nous allons prendre le temps de permettre aux enfants à aimer le football parce qu’à leur âge, on ne peut pas déterminer une philosophie de jeu d’abord », confie André Traoré. C’est d’ailleurs lui qui a conduit cette équipe lors de la compétition Copa Coca Cola.

Cependant, il existe de nombreux centres de formations de football au Burkina Faso. Mais ces derniers manquent de moyens pour assurer la formation des joueurs. Selon Alain Traoré, l’AS Makadam compte sur le soutien des parents d’élèves en premier lieu. Certains auraient d’ailleurs promis de prendre en charge des équipements de l’équipe.

Pour le moment, l’AS Makadam souhaite s’affilier à la Fédération Burkinabè de Football (FBF) afin de prendre part au championnat national de football des petites catégories tout en espérant avoir le même succès que la section basketball.

publicite


publicite

Articles similaires

5 commentaires

  1. Mon enfant à 12 ans il part au lycée cette année je voulais l’inscrire dans une école de foot.je c’est pas si recrutée toujours des enfants

  2. bne chance les futur star ? nous l’avenir du faso pourqoi pas de l’afrique,j’?volue dans un club bobo sport cathegorie cadet mais je suis fans des centres de formations.

  3. beaucoup de courage a vous. on esp?re que de ce centre sortira des stars pour le notre plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page