Partis politiques : Le Front progressiste est né

Un nouveau parti politique a été créé ce 3 janvier 2015. Il s’agit du Front progressiste, qui a été porté sur les fonds baptismaux lors d’une assemblée constitutive à Léo dans la Sissili.

La suite après cette publicité

Selon le fondateur, Gafarou Nignan, ce nouveau parti se réclame du progressisme révolutionnaire et la mise en place des différents organes se fera dans les prochains jours.

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

18 commentaires

  1. Felicitatiion,cree un party politique demande beaucoup a faire.soutien moral et financier.moi et notre entreprise vous encourage pour votre effort.a l’instant vous devrez etre moralement fort car c’est un vrai combat face a la population.nouvelle annee ,nouvel parti!que l’enjeux aboutisse.vivre l burkina faso.

  2. S’il ne tenait qu’? moi, le CNT devrait l?gif?rer pour interner tous les partis qui ne peuvent justifier de structures et de si?ges dans au moins les 3/4 du pays. Tous les partis incapables d’impliquer au moins les 3/4 du pays dans la d?finition de leur projet de soci?t? et de leur programme politique ne devraient pas ?tre autoris?s ? prendre part aux comp?titions ? nos diff?rentes ?ch?ances ?lectorales.

    Aujourd’hui, nous sommes tous convaincus que tous les micro partis ( en dehors du bloc sankariste, du MPP et de l’UPC) sont pour l’essentiel des partis qui se positionnent comme des faiseurs de roi pour ? la fois capter les subventions de l’Etat aux partis et marchander aux grands partis leur soutiens. Ces « politics brokers » devraient ?tre interdits ou tout au moins limit?s dans leurs ambitions.

  3. vraiment le pere a son parti la mere son parti le grand frere son parti . Confusion totale familles separ?es quatiers oppos?s Travaux d interet general sabot?s.

  4. Le multipartisme ne serait rien d’autre que de desordre fracticide. Alors que leFaso n’a besoin que 3 ou 4 partie credible competant pour batir le pays en paix et progres. Je pense que le gouvernement de transition va metre en ordre cette caquephonie de creation de partie qui n’aboutira rien que la division de la population.

  5. Ne soiyous pas trop ferm? car la c?l?bration de la d?mocratie risque de nous ?chapper et nous seront au rendez vous de la d?signation!! vive tous ces heros Burkinab? partout dans le monde!

  6. Les partis poussent comme des champignons. Et pourtant ils n’ont m?me pas de projet de soci?t? ou de gouvernance.

  7. M?me si on dit d?mocratie. Donc tt ce qui ont 1000f dans leur compte il s’?l?ve pour cr?er partie politique. Pas ce genre de d?mocratie que nous demandons au Burkina.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page