Un bloggeur saoudien condamné à 10 ans de prison et 1 000 coups de fouets

Les 50 premiers coups de fouets, en Arabie Saoudite, ont été administrés au bloggeur Raef Badawi. En plus d’être condamné à 10 ans de prison, il recevra 1.000 coups de fouets répartis sur 20 semaines, rapportent plusieurs médias internationaux.

La suite après cette publicité

Le bloggeur saoudien Raef Badawi, âgé de 30 ans, recevra 50 coups de fouets par semaine pendant environ 5 mois.

Le Tribunal pénal de Jeddah aurait confirmé, en décembre 2014, la condamnation de ses peines. A sa sortie de prison, Raef Badawi sera également interdit de voyager pendant 10 ans.

Outre, son principal outil de communication, son site Web, « Liberal Saudi Network », aurait déjà été fermé. Le jeune bloggeur paie ainsi pour son ton jugé trop critique par les autorités saoudiennes.

Il aurait plaidé pour la fête de la St-Valentin et appelé à des mesures plus libérales en Arabie Saoudite. Selon plusieurs sources, Raef Badawi a simplement été accusé d’« insultes envers l’Islam ».

Le pays a pourtant condamné l’attaque terroriste contre le journal satirique français « Charlie Hebdo » et a même participé à la grande marche de Paris pour la défense de la liberté d’expression.

Raef Badawi est, par ailleurs, le lauréat du prix « Reporters sans frontières (RSF) 2014 ». Amnesty International et RSF ont dénoncé sa condamnation qualifiée d’ « inhumaine, contraire au droit international ».

Noufou KINDO

Burkina24

publicite


publicite

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page