Insolite : La police met aux arrêts un pigeon pour détention de drogue

Un pigeon voyageur a été intercepté par la police à la prison ‘’La Reforma’’, près de San Jose en Costa Rica, le mercredi 14 Août dernier. ‘’La Reforma’’ est le plus grand pénitencier de la Costa Rica.

La suite après cette publicité

Le volatile a été repéré par un garde pénitencier pendant son atterrissage dans la cour de la prison avec un sac attaché à son corps. Après avoir mis la main sur l’animal et le sac à glissière noir (de la même couleur que le pigeon) qu’il portait, il a été trouvé 28g de drogue soit 14g de cocaïne et 14g de marijuana.

Le chef de la sécurité de cette prison, Pablo Bertozzi, a déclaré au lendemain de cette découverte, le jeudi 15 Août dernier, qu’il avait vécu des cas où des chats avaient été utilisés pour transporter de la drogue attachée à leurs queues, mais jamais jusqu’à ce jour connu cette expérience avec les pigeons. « L’implication de pigeons dans la transport de la drogue dans nos prisons nous contraint à redoubler de vigilance afin d’empêcher l’entrée de substances interdites dans nos prisons ».

L’oiseau surnommé par les Costaricains ‘’narcopaloma’’ qui signifie   « narcopigeon », a été remis par les autorités de ce pays à un zoo.

« Du fait de son expérience dans la trafic de drogue, c’est sûr qu’une fois ici dans notre zoo, il ne pourra jamais recouvrir la liberté’’ a déclaré  un travailleur du zoo aux médias locaux, ajoutant que l’oiseau était réticent à manger, sans doute parce qu’il avait pris l’habitude d’être nourri par une personne particulière en prison.

En 2011, les gardiens de prison à Bucaramanga, en Colombie, ont retrouvé un pigeon tentant sans succès de voler au-dessus du mur d’une prison portant une charge de 45g de marijuana. Il y a deux ans, en 2013, la police de Buenos Aires en Argentine ont démantelé un cartel qui utilisait des pigeons comme moyen de transport de la drogue.

Kouamé L.-Ph. Aernaud KOUAKOU

Burkina24

Source: The Telegraph

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page