Concours professionnels : Les Personnels d’administration et de gestion mécontents

Le Syndicat national des personnels d’administration et de gestion de l’éducation et de la recherche (SYNAPAGER) était en sit-in ce mercredi 20 avril 2016. Il exige principalement la reprise du communiqué d’ouverture des concours professionnels des Personnels d’administration et de gestion (PAG) afin de les restreindre aux PAG.

La suite après cette publicité

« Depuis 2012, les personnels d’administration et de gestion subissent une brimade, une injustice suite au tripatouillage du décret n°2006-377/PRES/PM/MFPRE/MEEBA/MFB du 4 août 2006 portant organisation des emplois spécifiques du ministère de l’enseignement de Base et de l’alphabétisation », note Windyam Zongo, secrétaire du SYNAPAGER.

Ce « tripatouillage », selon le SG du SYNAPAGER, ouvre les concours des PAG aux instituteurs. Le syndicat dit être motivé et appelle ses militants à une unité d’action pour une mobilisation. Cette unité, explique Windyam Zongo, « doit se traduire par le refus de déposer les dossiers, le boycott de toutes les étapes du processus du concours ».

Le 7 avril dernier, le ministre de la fonction publique avait déjà rencontré le Bureau du Syndicat pour leur signifier son souhait de voir les concours professionnels s’ouvrir cette année dans les mêmes conditions « en attendant la relecture des textes d’application de la loi 081 pour voir dans la mesure du possible, prendre en compte leurs préoccupations », relate Koudbi Sinaré, Secrétaire général du ministère de la Fonction publique.

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

publicite


publicite

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page