« Epelle-le » : Pour promouvoir l’excellence en milieu scolaire

Depuis 1925, aux Etats-Unis, se déroule un concours d’orthographe qui consiste à épeler distinctement et correctement un mot. Au Burkina, ce jeu-concours dénommé « Epelle-le » a été matérialisé par la volonté de jeunes étudiants. Débuté officiellement le 26 mai 2016, « Epelle-le » a connu son apothéose le samedi 18 juin 2016.

La suite après cette publicité

« Epelle-le » est un jeu concours d’épellation de mots en français adressé aux scolaires de 8 à 23 ans. Selon les organisateurs, ce jeu concours qui est à sa première édition, a pour objectif d’améliorer le niveau de langue des jeunes, de promouvoir l’excellence en milieu scolaire et « amener les enfants à s’intéresser plus à la lecture, vu que de nos jours les SMS ont contribué à la baisse des niveaux », note Virginie Kabré, organisatrice du concours.

Avec pour thème « l’excellence au cœur de l’appellation », cette première édition du jeu concours a connu la participation de plus 120 scolaires de divers établissements primaires et secondaires de la ville de Ouagadougou. La participation était individuelle et conditionnée au versement de 2 000 F CFA.

Pour une première, la promotrice Virginie Kabré ne cache pas les problèmes de financement. « Nous avons commencé par nos propres moyens. Les candidats se sont inscrits à 2 000 F CFA. C’est avec le cumul de cette somme que nous avons fait les présélections. A la fin, les partenaires ont vu que c’était sérieux et sont venus à notre aide », informe-t-elle.

Dans ses perspectives, Virginie Kabré  voit « Epelle-le » devenir une émission en direct et couvrir tout le territoire national, « mais cela dépendra des financements que nous obtiendrons », soutient-elle. L’Abbé Hubert Kiemdé qui a parrainé cette édition a encouragé l’équipe à persévérer. Ce qui l’aurait séduit dans le projet dit-il, « c’est l’excellence scolaire et humaine et que le projet allie ».

Du côté des candidats, Rabessiaka Hassin Ny Avo du Collège Kogl-Naaba, première en catégorie junior trouve le jeu concours « très instructif » parce que, explique-t-elle, « de nos jours,  les élèves sont emportés par les SMS et ne savent plus trop comment écrire ». Elle a aussi invité ses camarades à plus de courage : « Je connais une (camarade) dans notre classe qui a abandonné parce qu’elle n’avait pas le courage. Pourtant, il faut toujours tenter », conseille la Malgache.

« Epelle-le » a été joué dans les catégories cadets, juniors et séniors. Les trois premiers dans chaque catégorie ont reçu des prix composés essentiellement de jeu scrabble, de bon d’achat de 10 000 F CFA de la librairie Jeunesse d’Afrique, des Smartphones plus des cartes de crédits offerts par Airtel. Aussi, tous les candidats ont eu des dictionnaires.

Palmarès de « Epelle-le », Première édition

Cadets – 1er : Sawadogo S Bachir, Collège Sainte famille. 2ème : Baro Aimana, les Oisillons 2 et 3ème : Souli Djènèba de l’école Ouma.

Juniors – 1ère : Rabesiaka Mamy Hasin’Ny Avo du Collège Kogl-Naaba. 2ème : Wili Daouda de JPC et 3ème Ouedraogo Amsétou du Lycée Philipe Zinda Kaboré.

Séniors – 1er : Ouarma Armelle du Collège Kogl-Naaba. 2ème : Pakmoagda Parfait du Marien N’Gouabi et 3ème Derra Harouna du Marien N’Gouabi.

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

publicite


publicite

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page