Championnat de cyclisme 2016 : Rasmané Ouédraogo, champion sans bavure

2861 0

Le coureur burkinabè Rasmané Ouédraogo de l’équipe Tan Aliz a remporté l’édition 2016 du championnat national burkinabè de cyclisme en s’imposant lors d’une longue de 161,400 km le dimanche 26 juin 2016. Il succède à Seydou Bamogo le champion sortant victime d’une chute.

Rasmané Ouédraoo sera désormais le coureur à battre la prochaine saison
Rasmané Ouédraoo sera désormais le coureur à battre la prochaine saison

La saison écoulée, Rasmané Ouédraogo a menacé d’arrêter le cyclisme à cause de l’imbroglio né de la chute de Salifou Bikienga à l’arrivée du championnat national 2015. Les supporters de Salifou Bikienga ont accusé Rasmané Ouédraogo d’avoir poussé celui qui était d’ailleurs le champion en titre. Cette saison, Rasmané Ouédraogo a su se ressaisir pour remporter le championnat national sans bavure devant la star montante et annoncée comme favori Mathias Sorgho, par ailleurs vainqueur des Tours du Togo et du Bénin.

Les coureurs ont fait un aller et retour entre Ouagadougou et Mogtedo avant de terminer la course sur l’avenue Charles de Gaulles avec un criterium de 4,400 km soit une distance totale de 161,400 km. Rasmané Ouédraogo a été très peu en vue lors de cette course puisque le premier point chaud à Koubri est l’affaire de Jérôme Bamouni (AJECK) arrivé en tête devant Abdoulaye Sokondo (RCK) et Oumarou Minougou (Tan Aliz). Harouna Ilboudo de l’AJCK s’est adjugé le deuxième point chaud.

Champion pour la deuxième fois

Alors que l’équipe de l’AJCK semblait dominer la course à 4 tours de la fin du critérium sur l’avenue Charles de Gaulle, l’équipe de Tan Aliz freine l’allure du peloton de tête permettant au reste du groupe amené par Rasmané Ouédraogo de faire la jonction lors du dernier tour.

Le coureur de l’équipe Tan Aliz s’impose au sprint usant de son expérience. Il lance le sprint à 100 mètres et devance Mathias Sorgho qui le surveillait toujours. C’est la deuxième fois que Rasmané Ouédraogo remporte le championnat national. Il avait déjà réalisé pareil exploit en 2013. Le temps mis pour parcourir la distance est de 4h26mn33s, soit une vitesse moyenne de 36,46 km/h. Malgré une vitesse moyenne en deçà des attentes, 27 coureurs ont dû abandonner.

Le ministre des sports et des loisirs Tairou Bangré a offert la somme d’un million de franc CFA au champion national 2016.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre