Le Bénin demande à la France de rendre ses reliques

Le Bénin a demandé le vendredi 4 août 2016 aux autorités françaises de restituer les reliques africaines emportées de ce pays à l’époque coloniale. Il s’agit notamment du trône de Glélé, le deuxième roi d’Abomey. Cette requête est la première du genre que le Bénin fait depuis l’établissement de relations diplomatiques avec la France.

La suite après cette publicité

L’héritier du trône d’Abomey, le prince Guézo, a fait parvenir cette demande au Président français, François Hollande par le biais de sa conseillère Afrique, Hélène Le Gal, qui réfute toutefois la thèse de « pillage colonial ». Pour elle, le roi Béhanzin « a offert son trône, son sceptre et les statues de son père et de son grand-père de façon volontaire en vertu du droit international » avant d’être expulsé en Martinique.

Les initiateurs de la restitution de la collection comptent sur des groupes de pression dont les ambassadeurs africains au sein de l’Onu pour l’éducation, la science et la culture (Unesco).

La responsable de la fondation culturelle franco-béninoise, Marie-Cécile Zinsou, a estimé quant à elle qu’environ 5.000 œuvres d’art d’origine béninoise se trouveraient dans divers musées en France.

Kouamé L.-PH. Arnaud KOUAKOU

Burkina24                                                                                                            

Source: sputniknews

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page