Le dernier au revoir à la dame au « louili pendé »

Décédée le 9 octobre 2016 suite à un accident de la circulation sur la route de Bobo-Dioulasso, Françoise Toé, candidate à la présidentielle du 29 novembre 2015, a été inhumée ce vendredi 14 octobre 2016 au cimetière de Gounghin à Ouagadougou.

La suite après cette publicité

Sobrement, les parents de Françoise Toé l’ont conduite à sa dernière demeure ce vendredi 14 octobre 2016. Décédée à l’âge de 66 ans, celle qui a été candidate malheureuse à la présidentielle du 29 novembre 2015 laisse dernière elle trois enfants (Amsétou, Madina et Malick).

Tour à tour, les parents et camarades politiques ont adressé leur mot d’adieux à Françoise Toé. A l’endroit de la dame au « louili pendé » (foulard aux motifs d’un oiseau, ndlr), ses enfants lui ont écrit ce message :

« Nous ferons tout pour t’honorer et honorer ta mémoire à travers nos actes. Nous tenterons de tout faire pour ne pas te décevoir. Nous remercions le seigneur de nous avoir donné une maman comme toi.

Nous remercions le Seigneur de nous avoir permis de te donner de petits enfants et par amour pour toi, nous ferons tout pour leur transmettre les valeurs que tu nous as inculquées. Au revoir ma petite maman. Toi la grande dame qui a toujours été simple et disponible.

Tes enfants qui t’aiment »

Pour rappel, Françoise Toé a été révélée au public burkinabè à la faveur de l’élection présidentielle de novembre 2015 oùu elle était l’une des deux candidates. Native de Toma, dans le Nayala, Françoise Toé était Expert-Comptable Diplômée, Maitre en Droit des Affaires.

Burkina 24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page