Niger : Ouverture d’une enquête parlementaire sur l’affaire  »Uraniumgate »

1764 0

L’affaire de vente douteuse d’uranium, dite  »Uraniumgate » et révélée en février dernier par  »Le Courrier », un hebdomadaire nigérien sera l’objet d’une enquête. Les parlementaires nigériens ont approuvé ce vendredi 17 mars 2017, la mise en place d’une commission parlementaire pour situer les responsabilités. Cette commission parlementaire qui compte dix membres a été mise en place à la demande des députés de l’opposition.

 »Le Courrier », hebdomadaire nigérien, avait publié des copies d’une transaction bancaire, effectuée en décembre 2011, portant sur 319 millions de dollars des comptes à Paris d’une société d’Etat (SOPAMIN, Société de Patrimoine des mines du Niger) vers un compte à Dubaï appartenant à Optima, une société libanaise.

L’actuel ministre des finances, Hassoumi Massaoudou, à l’époque directeur de cabinet à la présidence de la république, avait été cité par le journal.

Hassoumi Massaoudou en réaction à ces révélations, avait déclaré que l’opération au centre du scandale a été « régulière et profitable au Niger », selon BBC Afrique.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24                                                                                    

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Article du même genre