Motion de défiance à l’arrondissement 3 : L’Opposition appelle ses militants à « rester en alerte »

L’Opposition politique burkinabè, lors d’une rencontre qui a eu lieu le mardi 04 avril 2017 à Ouagadougou  s’est penchée sur la  motion de défiance lancée par les élus du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) à l’encontre du maire de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) de l’arrondissement 3 de Ouagadougou.

La suite après cette publicité

Une motion de défiance a été déposée contre le maire de l’arrondissement 3 de Ouagadougou, qui se trouve être un maire issu de l’opposition. Pour l’Opposition, « cette motion de défiance n’est ni plus ni moins qu’une tentative de déstabilisation sans fondement, fomentée par le parti au pouvoir, qui ne digère toujours pas que 5 des 12 arrondissements de la capitale soit gérés par l’Opposition ».

L’Opposition apporte son soutien « total et ferme au maire, Raïnatou Ouédraogo née Savadogo », peut-on lire dans un communiqué parvenu à Burkina 24 le mercredi 5 avril 2017. En sus de ce soutien, elle demande aux militants et sympathisants de l’Opposition de « rester en alerte », dans l’attente des mots d’ordre que le CFOP viendrait à lancer.

Autres sujets abordés lors de cette rencontre de l’Opposition, les partis d’opposition ont échangé sur l’organisation du meeting populaire du 29 avril  prochain.

Synthèse de Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

publicite


publicite

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page