Ramadan à Ouaga : Un véhicule et des vivres offerts à la mosquée de Bilbalgo

La Fondation islamique El Hadj Moussa Yugo, ce samedi 3 juin 2017 à Ouagadougou, a fait don d’un véhicule climatisé à multifonctions pour combler le manque de voiture à la grande mosquée de Bilbalgo.

La suite après cette publicité

La cérémonie, de remise symbolique de véhicule à la mosquée de Bilbalgo, des vivres à la population environnante et meubles au Secrétariat permanent de la Fondation El Hadj Moussa Yugo, était présidée par Newton Ahmed Barry, Président de la CENI.

L’on pouvait constater la présence notamment des ministres de l’administration territoriale et des transports, du Vice-Président de l’Assemblée nationale, de députés, de représentants d’OSC, du Président de la Chambre de commerce, du Président de la Communauté musulmane, de plusieurs leaders coutumiers et religieux.

« Ce geste, c’est pour d’abord rappeler les faits et gestes du vieux (défunt père Moussa Yugo) qui le faisait à chaque début du Ramadan et veillait à ce que les familles alliées, les proches, les mosquées qui sont dans le quartier, que chacun à son niveau puisse recevoir un minimum pour le Ramadan. Comme on a pris l’initiative de livrer le corbillard à la Fondation, on a pensé que c’était bon, à cette première semaine du mois de carême, de faire ce geste en direction des familles démunies », a indiqué Omar Yugo, le Président de la Fondation islamique El Hadj Moussa Yugo.

Fondation islamique El Hadj Moussa Yugo a remis des vivres à la Mosquée de Bilbalgo 

La Fondation est située dans le quartier Bilbalgo de Ouagadougou, à quelques mètres du CBC et du rond-point de la Bataille du rail. Elle est en réalité située au sein de la grande mosquée de Bilbalgo. Les bureaux de l’AEEMB et du CERFI sont également situés au sein de ladite mosquée.

Le don offert ce 3 juin 2017 par la Fondation est composé notamment d’ambulance/corbillard pour des évènements heureux et/ou malheureux, de vivres (Sucres, sacs de riz) pour une trentaine de mosquées, des meubles (nattes, canapés) pour le secrétariat permanent de la Fondation qui prendra fonction à partir du mois de juillet prochain. « On ne peut que remercier Dieu et les donateurs. Pour ces œuvres de ce genre, la valeur du don n’a pas d’importance », fait comprendre El Hadj Hamidou Tiendrébéogo, Représentant des bénéficiaires.

La Fondation El Hadj Moussa Yugo, à l’en croire, existe avant 2002, car créée avant même la mosquée de Bilbalgo. La Fondation fait dans les œuvres sociales. Elle accompagne les musulmans dans les différentes prières, assiste les personnes sur les plans social, scolaire et matrimonial.

Selon Newton Ahmed Barry, Président de la cérémonie, le geste permet de perdurer la mémoire de El Hadj Moussa Yugo, « un saint, laborieux, pieux et donc immortel », qui a pris toute sa vie à aider les autres. La cérémonie a été aussi marquée par des séances d’invocations et de lecture du Noble Coran.

Noufou KINDO

Burkina 24

publicite


publicite

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page