Auto-emploi des jeunes : La JCI au front

 La cérémonie d’ouverture de la 4e édition du Business forum de  la Jeune Chambre Internationale (JCI) Ouagadougou s’est tenue le 3 juin 2017 à Ouagadougou. Avec pour thème, « Citoyenneté et autonomie financière des jeunes », cette édition a pour objectif de promouvoir l’entreprenariat des jeunes à travers des activités.

La suite après cette publicité

La 4e édition de la JCI Business forum est aujourd’hui une aubaine pour tous les jeunes désireux de se lancer et d’apprendre dans l’entreprenariat. Elle s’inscrit d’ailleurs en droite ligne des projets du gouvernement sur les questions de l’auto-emploi des jeunes, à en croire la présidente exécutive de la JCI Ouagdougou, Gisèle Kazoni.

Consciente que les  initiatives étatiques ne peuvent à elles seules venir à bout de la question de l’emploi des jeunes, elle a félicité la création de JCI business forum. En effet, dit-elle, « cadres de réflexion sur les questions d’autonomisation des jeunes et des opportunités de rencontre entre porteurs de projets et promoteur d’entreprise, la JCI se veut une contribution à la résolution de la problématique de l’emploi des jeunes au Burkina Faso ».

Le président de la JCI Ouagadougou Hodou Hien, ainsi que le représentant du ministre du commerce et de l’artisanat Christian Somda, ont également dans leurs allocutions reconnu que l’Etat seul ne pouvait résoudre la question de l’emploi des jeunes.

Le représentant du ministre du commerce a souligné que des mesures d’accompagnement à l’auto-emploi des jeunes sont dans le programme du gouvernement. A en croire Christian Somda, une loi a été adoptée pour la promotion des petites et moyennes entreprises. « Cela permettra aux entrepreneurs des PME d’avoir un certain nombre d’avantages dont un pourcentage de marché qui  leurs seront réservés », dit-il.

Il a invité les jeunes à se prendre en charge afin de participer efficacement à la construction d’une économie stable et prospère.

Quant au parrain de la présente cérémonie, Bouba Yaguibou, lui appelle les jeunes à ne pas reculer devant l’adversité et les invite à participer aux activités de la 4e édition et tirer le maximum d’outils pour développer davantage leur entreprise.

Irmine KINDA

Burkina 24

 

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page