Salifou Diallo, « imbécile ! Fuyard ! »

La tradition a été respectée à Ouahigouya lors des obsèques de Salifou Diallo, le vendredi 25 août 2017. Dans le  cadre de la parenté à plaisanterie, les Gourmatché sont venus réclamer le corps de « (leur) fils » et ont révélé que le leur n’est pas mort. « Salif n’est pas mort, il va se réveiller demain matin à Fada », a lancé le représentant du Koupiendieli, roi du Gulmu. Outre cette ethnie, les Samo se sont également illustrés et empêchant la dépouille de rejoindre le domicile pour l’enterrement et ce, à deux reprises.

La suite après cette publicité

Des négociations et le payement d’une rançon ont permis de lever le blocus.

Par ailleurs, taquin, Emile Paré n’a pas manqué de proférer des mots durs à l’endroit du disparu, au nom de la communauté Samo.

Ignace Ismael NABOLE

Burkina 24

publicite


publicite

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page