Campagne agricole cotonnière : Communiqué de l’AICB

693 0

L’Assemblée Générale Ordinaire de l’Association Interprofessionnelle du Coton du Burkina (AICB) s’est réunie courant octobre 2017 à Ouagadougou. Elle a analysé le déroulement et les résultats prévisionnels de la campagne agricole cotonnière 2017/2018 et s’est penchée sur  la préparation de la campagne de collecte et d’égrenage du coton graine sur l’ensemble du pays.

Au cours de ses délibérations, l’AICB a relevé que des chiffres erronés relatifs à la production cotonnière nationale de la campagne 2017/2018 circulent dans la presse.

Dans le souci d’apporter l’information correcte, l’AICB voudrait porter à la connaissance de l’opinion publique que les sondages réalisés sur la base des comptages capsulaires, situent la production prévisionnelle de la campagne 2017/2018 à 731 000 tonnes de coton graine au plan national, contre 681 454 tonnes en 2016/2017 soit une hausse de 7%. Les productions se répartissent comme suit entre les différentes sociétés cotonnières du pays :

Le chiffre de 563 000 tonnes de coton graine annoncé dans la presse comme étant la production nationale attendue concerne plutôt  la production de la zone de SOFITEX et non celle de l’ensemble des trois sociétés cotonnières du Burkina Faso dont la SOCOMA et FASO COTON.

Le profil pluviométrique peu favorable, marqué par des épisodes de sécheresse plus ou moins longs et par un cumul de précipitations en baisse par rapport à celui de la campagne précédente, est la raison essentielle de la baisse drastique des rendements et par conséquent de la non-atteinte des objectifs fixés en début de campagne.

Néanmoins, ce niveau de production de 731 000 tonnes de coton graine permet à notre pays de conserver son rang de 1er producteur de coton en Afrique.

L’Association Interprofessionnelle du Coton du Burkina adresse ses vives félicitations à l’ensemble des producteurs de coton du Burkina Faso pour les résultats obtenus et ce, malgré l’impact négatif du climat  sur la campagne cotonnière 2017/2018.

Elle adresse par ailleurs ses encouragements aux dispositifs d’Appui Conseil des sociétés cotonnières et de l’UNPCB qui n’ont ménagé aucun effort dans leurs activités de suivi et de conseil des cotonculteurs, pour faire face aux difficultés rencontrées durant ladite campagne.

L’AICB voudrait également informer que la campagne de collecte et d’égrenage du coton graine a commencé sur l’ensemble du pays et les 19 usines en fonctionnement atteindront leurs charges maximales en début décembre 2017.

Elle encourage par conséquent toutes les Organisations de Producteurs de Coton à sensibiliser leurs membres afin qu’ils accélèrent les récoltes, qu’ils tiennent à bonnes dates les marchés pour que le coton graine soit mis rapidement à la disposition des sociétés cotonnières en vue d’une réussite parfaite de la campagne cotonnière 2017/2018.

 Ouagadougou, le 28 novembre 2017

   Le Secrétaire à l’Information

  Ali COMPAORE

 « Chevalier de l’Ordre National »

Il y a 1 commentaires

  1. Bonjour,
    Je cherche désespérément le communiqué de l’AICB contenant notamment le tableau affiché dans cet article, ainsi que les autres informations relatives aux bilans de l’année. Pouvez-vous me dire où je pourrais trouver cela? Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rédaction B24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles du même genre