Derby de Noël : L’EFO veut décoller et briller contre sa rivale

Vice-championne la saison écoulée et vainqueur de la Coupe du Faso, l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) était attendue cette saison pour dominer le championnat. Mais les Stellistes ne brillent toujours pas et occupent la 8e place du championnat. Une situation que l’équipe veut corriger à l’occasion du derby qui l’oppose à l’ASFA Yennenga le samedi 23 décembre 2017 au Stade du 4-Août de Ouagadougou.

La suite après cette publicité

Dans le passé, un match entre l’ASFA Yennenga et l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) était presqu’une affaire d’Etat. La rivalité entre les deux formations était grande. Aujourd’hui, ce derby a perdu de sa splendeur. Les deux équipes phares du championnat burkinabè sont mal classées. L’EFO est 8e tandis que sa rivale est 12e du Fasofoot.

« Ce match arrive dans un contexte où les deux équipes phares de notre championnat sont en difficulté. Nous sommes 8e et l’ASFA Y est 12e. Ce n’est pas bien pour le championnat. C’est nous qui devons tirer les autres alors que c’est nous qui sommes en difficulté », regrette Boureima Kaboré, entraîneur de l’EFO, à deux jours de ce qui est considéré comme le derby de Noël. Il ne faut pas compter sur l’EFO pour perdre, à en croire Boureima Kaboré : « la recréation est terminée pour nous. Avec tout le respect que j’ai pour l’ASFA Y, on va se battre pour remonter au classement ».

Mais dans un tel contexte, peut-on encore parler de derby ? « C’est toujours possible de parler de derby parce que c’est quand même l’EFO, c’est quand même l’ASFA Y. Quel que soit le niveau des deux équipes, il y aura toujours de l’engouement pour ce match. Mais comme je le dis, il va falloir relever le niveau pour que notre football progresse. Ces deux équipes sont le miroir de notre football », répond Boureima Kaboré, qui rappelle que son ambition est de remporter le championnat.

Selon lui, le mental pourrait faire la différence entre les deux formations lors de ce match. Mohamed Coulibaly, le capitaine de l’EFO, estime que lui et ses coéquipiers n’ont pas besoin d’être motivés puisqu’ils sont conscients de l’enjeu du match. Il a plutôt appelé les supporters à faire preuve de fair-play.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page