UNFPA Burkina : Fin de mission pour Dr Edwige Adekambi

1592 0

Dr Edwige Adekambi Domingo, représentante résidente du Fonds des Nations unies pour la Population (UNFPA) au Burkina Faso est en fin de mission.

Après trois ans de service passés à la tête de cette institution au Burkina Faso, elle doit faire valoir ses compétences au Tchad. Le mardi 20 mars 2018 à Ouagadougou, la représentation du Fonds des Nations unies pour la Population (UNFPA) Burkina Faso a organisé une cérémonie de reconnaissance.

La représentante assistante, la coordonnatrice résidente des systèmes des Nations unies, le ministère en charge de l’économie et du développement, les ONG et partenaires de l’UNFPA, les jeunes ont tour à tour salué et magnifié le leadership de Dr Edwige Adekambi. Dr Olga Sankara, représentante assistante UNFPA Burkina, a pris la parole au nom du personnel.

Dr Olga Sankara, représentante assistante UNFPA Burkina

Elle a égrainé les multiples œuvres réalisées durant ces trois dernières années sur toute l’étendue du territoire national. Dr Olga Sankara a fait comprendre que sous son mandat, 752 personnes ont bénéficié de réparation de complication de séquelles liées aux mutilations génitales féminines. 1 057 personnes ont reçu des soins pour des fistules obstétricales, le renforcement des capacités de 4098 filles à risques de mariage d’enfant et plus de 5 milliards de FCFA de contribution de produits contraceptifs.

La cérémonie de reconnaissance

Par ailleurs, Dr Olga Sankara a rappelé qu’en deux ans, Dr Edwige Adekambi a pu mobiliser plus de 10 millions d’euros pour la santé de la reproduction au Burkina Faso. Pour elle, c’est une performance jamais réalisée au Burkina Faso.

Lire également : Santé au Burkina : L’appui de l’UNFPA Burkina

Quant à la principale concernée, en toute humilité, elle a remercié ses collaborateurs pour le professionnalisme et la qualité des rapports durant ces trois années. Elle a précisé que le programme pays de l’UNFPA pour la période 2018-2020 du Burkina Faso a été coté le meilleur programme de l’année dernière.

La cérémonie a été marquée par la remise des présents au Dr Edwige Adekambi.

A noter qu’à partir de ce 20 mars 2018, l’UNFPA change dénomination pour devenir l’agence des Nations Unies pour la santé et les droits en matière de reproduction dans le cadre du plan stratégique 2018-2021.

Jules César KABORE

Burkina24

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre