Jazz à Ouaga: Le show des jeunes talents

1922 0

Chose promise, chose due. Les organisateurs de la 26e édition de Jazz à Ouaga avaient promis une programmation aux couleurs de l’afro-jazz mandingue. Le deuxième jour n’a pas dérogé à la règle, avec à l’honneur le Burkina Faso.

Achille Ouattara, lauréat de jazz performance 2012 et le groupe malien-burkinabè, Debademba, RFI Talent, ont émerveillé le public.

Tous les styles de jazz se mêlent avec des influences diverses. Le funk, le rock, le blues, l’arabo-andolouse ont été servis par les groupes.

Achille Ouattara, bassiste burkinabè, produit de Jazz à Ouaga, a démontré sa maîtrise du genre musical sur scène avec quelques titres de son nouvel opus « Douahou ».

Debademba, ce groupe né de la rencontre du guitariste burkinabè Abdoulaye Traoré et Mohamed Diaby du Mali, forme une paire qui ne passe pas inaperçue.  L’un, virtuose de la guitare mandingue et l’autre, à la voix puissante et variante, à eux deux, ils maîtrisent les déclinaisons de la musique mandingue et ont fait danser le public.

Revelyn SOME

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre