Procès du putsch : Nouveau renvoi

2685 0

Le procès du putsch de septembre 2015 ouvert ce 9 mai 2018 a été à nouveau renvoyé au 25 mai 2018.

A la reprise du procès sur le coup d’Etat de septembre 2015 le mercredi 9 mai 2018 à 9h 05, six avocats ont été commis pour la défense des clients abandonné s il y a un mois par 12 autres avocats.

Les nouveaux avocats des accusés ont dans l’ensemble demandé un mois de renvoi pour mieux s’imprégner du dossier afin de mieux défendre leurs clients. Le parquet militaire a pour sa part suggéré un renvoi à deux semaines.

Au cours de l’audience, le président du tribunal a enregistré deux demandes de déport, déposées le 8 mai 2018 « pour convenance personnelle ». Il s’agit de Me Somé et de Me Kéré qui laissent huit accusés sans défense.

Renvoi

A 10h 10, le président du tribunal a suspendu la séance pour 30 mn afin de statuer sur la demande de renvoi des avocats nouvellement commis.

Les nouveaux avocats de la défense, commis il y a près d’un mois avaient demandé au moins un mois pour mieux s’imprégner du dossier. A la reprise de l’audience à 11h 13, le président du tribunal a décidé du renvoi du dossier au 25 mai 2018.

Outre ce point, trois accusés, Abdoul Karim Bagagnan, Fayçal Nanema, Abdou Compaoré ont déposé des demandes de liberté provisoire. La seule autorisation de sortie a été demandée par Adama Ouédraogo dit Damiss.

Ignace Ismaël NABOLE et Noufou KINDO

Burkina24

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article du même genre