Présidentielle au Mali: L’heure des tractations pour le second tour

En attendant la validation des résultats du premier tour de la présidentielle par la Cour constitutionnelle les tractations en vue de rallier le maximum de soutiens pour remporter le second tour de la présidentielle le 12 août prochain au Mali ont commencé.

La suite après cette publicité

L’heure est à l’opération de charme à l’endroit des candidats malheureux ayant fait les meilleurs scores au premier tour de la présidentielle malienne.

Alors que les candidats les mieux côtés se font désirer, Djeneba N’diaye, l’unique femme candidate à cette présidentielle a appelé ses partisans 0,36 % des suffrages exprimés à voter en faveur d’Ibrahim Boubacar Keïta.

A l’issue du premier tour de la présidentielle malienne, deux candidats se sont taillés une armure de faiseurs de rois. Il s’agit en l’occurrence du richissime homme d’affaire Aliou Diallo et du scientifique Cheick Modibi Diarra arrivés respectivement 3ème et 4ème avec  se  distinguer 7,95% et 7,46% des suffrages exprimés.

Aliou Diallo prétend encore sur la base des recours instruites devant la justice est parachuté au second tour, donc n’envisage pas,  du moins pour l’instant, se prononcer sur une quelconque alliance. Pour l’ancien Premier ministre malien, Cheick Modibo Diarra, la prudence et la minutie est de mise. Dans un entretien sur RFI, il a laissé entendre qu’il s’agissait pour lui de consulter ses partisans et ses clubs de soutien tant au Mali qu’à l’extérieur.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                         

Burkina24

Source : RFI

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page