Paulo Duarte explique le retour de Préjuce Nakoulma en sélection

934 0

Les Étalons ont bien débuté leur stage de préparation du match contre l’Angola depuis ce lundi 12 novembre 2018 à Lisbonne (Portugal). A l’issue de la première séance d’entraînement, Duarte a salué la motivation de Préjuce Nakoulma à l’issue de la première séance. Le Portugais s’est expliqué sur le retour du joueur.

« L’équipe est là. On a fait une petite séance de décrassage. Pour le premier jour, c’est bon. Ils y ont mis du rythme. Ce qui veut dire qu’ils ont pratiquement récupéré de leur voyage, qu’ils sont motivés et engagés pour faire face à la difficulté du match, qu’ils sont là pour bien travailler », se réjouit la tête pensante de l’encadrement technique des Étalons. Paulo Duarte a enfreint à son propre principe qui est de ne pas sélectionner un joueur sans club. C’est pourquoi, il a fait appel à Préjuce Nakoulma pour son expérience.

« Nakoulma est là. Tout le monde le connait, c’est un grand attaquant. Il a fait une CAN où il a confirmé ses qualités d’attaquant de pointe. On a d’énormes difficultés. Bancé est blessé pour cinq, six mois. On a Banou aussi qui est blessé sans oublier Bandé également. Et Nakoulma n’a pas de club. Aujourd’hui, à la pointe de notre attaque, on est faible », analyse Paulo Duarte.

« Je sais qu’il travaillait« 

«Sinon, poursuit Duarte, l’équipe est habituée à avoir de grands talents au niveau du bastion offensif avec des joueurs capables de marquer ou de bouleverser les plans de l’adversaire quand nous sommes dans en phase offensive ». Le Portugais reconnait qu’il n’est pas recommandé de sélectionner un athlète sans compétition. Mais, il se sent dans l’obligation de le faire cette fois compte tenu du contexte marqué par l’absence de plusieurs joueurs.

« Ce n’est pas normal pour un entraîneur d’inviter un joueur qui n’a pas de club. C’est la première fois dans ma carrière. C’est peut-être la première fois au Burkina. Mais il y a une nécessité extrême d’avoir un joueur de cette capacité même s’il n’a pas de club depuis deux mois », concède Duarte. Néanmoins, il compte sur le travail individuel entrepris par son attaquant. « Je sais qu’il travaillait en France. Il a fait un travail spécifique il y a une semaine avec Fabio (entraîneur adjoint des Étalons). C’est pour cela que je l’ai appelé au cas où j’aurai besoin de lui », assure-t-il.

En attendant de retrouver ses principaux attaquants, l’accent est mis sur deux espoirs que sont Cheich Djibril Ouattara et Ahmed Touré. « On est en train de travailler avec deux jeunes espoirs que sont Djibril (Ouattara) et Hamed (Touré) », confirme Paulo Duarte.

Préjuce Nakoulma pourrait épauler l’un de ces jeunes le dimanche 18 novembre prochain face à l’Angola.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Article du même genre