8-Mars 2019 : Le motif, les thèmes et les pagnes officiels sont connus  

852 0

Le Ministère de la Femme, de la Solidarité Nationale et de la Famille (MFSN) a organisé une conférence de presse le 16 novembre 2018 à Ouagadougou pour porter à la connaissance des Burkinabè du choix du motif, des thèmes et les pagnes officiels retenus pour la commémoration de la journée internationale de la Femme 2019 au Burkina Faso.

Le logo, les thèmes, le pagne et le pagne tissé officiels de la commémoration de la journée internationale de la Femme au Burkina Faso sont connus. Au cours d’une conférence de presse, les échanges qui ont porté essentiellement sur les aspects qui ont concouru au choix des pagnes tissés et imprimés retenus ont éclairé plus d’un. De prime abord, c’est le ministère de la Femme qui désormais a la charge d’organiser la compétition nationale pour le choix du pagne tissé en lieu et place de la Fédération nationale des tisseuses du Burkina Faso.

« Cette démarche a été suscitée par le fait que nous avons constaté qu’il existe un important désordre dans la production des différents pagnes notamment ceux imprimés. Pour ce dernier cas, nous avons noté que certains pagnes imprimés comportaient souvent des messages en déphasage avec les thèmes retenus. Pire, certains messages utilisés portent atteinte aux droits de la femme. », a expliqué d’entrée la ministre de la Femme, de la Solidarité Nationale et de la Famille (MFSN), Laurence Mareshal Ilboudo.

Pour ce faire, elle dit avoir pris l’engagement depuis sa prise de fonction, d’organiser cette commémoration.
A l’issue donc de la compétition nationale portant sur le choix du pagne tissé, c’est le motif proposé par Natholia Nikièma de l’Unité Artisanale de Production Godé de la région du Centre qui a été retenu. Son œuvre se distingue par son originalité. Elle s’en tire avec 2 millions de francs CFA.

« Vous allez remarquer une chose importante dans l’originalité sur la technicité du tissage. Ce sont deux fils qui ont été joints pour faire deux couleurs. C’est du travail. Et pour que les pagnes soient identiques, nous avons imposé une fiche technique. La personne donne donc les couleurs. Comment avoir les deux couleurs et comment tisser ? Il faut que les gens comprennent qu’il faut créer, qu’il faut oser. Elle a osé et elle a été primée. Son pagne est léger et peut se porter en temps chaud et en temps froid. C’est assez original. Je vous assure que la commission a bien fait son travail et c’était à l’unanimité tout le monde avec le cabinet a dit waouh. Quand c’est original, c’est original », a justifié la ministre de la Femme.

Le logo du 8-Mars 2019

En ce qui concerne le pagne imprimé et conformément aux résultats des travaux d’une commission qui y a travaillé, c’est la société Karatex qui a été retenue pour la conception, la fabrication et la vente. Quatre thèmes ont été validés à savoir le vert, le bleu, l’orange et le violet. Le choix des couleurs ne relève d’aucune symbolique burkinabè mais seulement une question de goût d’adhésion des organisateurs, a laissé entendre madame Mareshall née Ilboudo. Elle a en outre expliqué la pertinence du logo.

« Vous avez la solidarité nationale représentée par les mains. Vous avez la dame en rouge qui représente quand même un point important dans notre société avec son enfant au dos parce que la femme aussi est signe de la procréation et de maintien de la nature ou de l’espèce humaine. Nous avons l’homme derrière qui représente son conjoint donc la famille car nous sommes le ministère en charge de la famille. Nous avons la personne vivant avec un handicap parce qu’il faut vraiment mettre un accent sur les personnes d’une certaine couche vulnérable qui sont très oubliées de notre population. Enfin le soleil qui est l’avenir radieux, l’espoir du Burkina Faso ainsi que le drapeau qui symbolise notre patrie  », telle est l’explication de la ministre Mareshall Ilboudo sur le logo officiel.

Cependant, elle a invité toutes les personnes qui voudraient reproduire les pagnes en vue d’une commercialisation de bien vouloir prendre attache avec son département qui détient les droits sinon elles s’exposeront à des contraventions sévères.

Le pagne officiel sans logo coûte 5 000 FCFA et les trois pagnes imprimés 6000 FCFA soit 2000 FCFA le pagne.

Saga SAWADOGO (stagiaire)
Burkina24

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article du même genre