Epidémies au Burkina : Le CORUS est prêt à l’emploi

375 0

Le ministre de la santé a procédé ce mardi 18 décembre 2018 à l’inauguration du Centre des opérations de réponse aux urgences sanitaires (CORUS). Ce centre est une direction technique de l’Institut de Santé Publique (INSP).

Construit pour aider à anticiper et contrôler les épidémies et risques sanitaires, le Centre des Operations de Réponse aux Urgences Sanitaire (CORUS) est une idée du ministère de la sante avec l’appui de l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique au Burkina Faso.

Au cours des dernières années, des flambées épidémiques importantes ont conduit à une prise de conscience internationale de la nécessité de renforcer les systèmes nationaux et internationaux de gestion des risques sanitaires. « Compte tenu de la multiplication des voyages, des échanges internationaux et de l’émergence de menaces pour la santé, il s’avère indispensable de mettre en place des institutions capables d’anticiper et gérer les principales menaces sanitaires. Le CORUS représente un des piliers de l’INSP et son objectif est de construire un système de santé publique capable de lutter efficacement contre les maladies infectieuses mais aussi contre les nouvelles menaces de santé», a soutenu Pr Nicolas Meda, ministre de la santé.

L e CORUS a pour vision d’assurer le leadership dans la préparation collective, la coordination et la gestion des opérations liées aux risques et urgences sanitaires au Burkina Faso d’ici 2023. Cette cérémonie d’inauguration a été l’occasion pour le directeur général de l’INSP Dr Hervé Hien de faire un bref rappel de l’historique de son institution : « la création d’un institut de santé publique remonte à une vingtaine d’années mais son décret de création date du 18 juin 2018. L’INSP dispose d’un statut juridique d’établissement public de santé avec une autonomie dans la gestion financière et administrative. Le CORUS est un instrument de la plateforme sectorielle « une seule santé » et dispose d’un personnel formé aux urgences sanitaires. Il assurera la coordination des activités de détection et de riposte ».

Le Centre des Opérations de Réponse des Urgences Sanitaires a été bâti sur le site de l’ex siège de l’OMS et dispose de 16 bureaux équipés et une salle de réunion (salle de veille épidémiologique). Les principales missions qui guideront les actions du CORUS sont, entre autres, assurer la veille sanitaire pour détecter à temps les risques sanitaires et alerter les autorités en cas d’urgence, assurer la production et la diffusion de l’information relative à la gestion des urgences, la prise de décisions rapides, la coordination des opérations sur le terrain, la liaison entre les différents acteurs, la communication avec les partenaires, la mobilisation et le déploiement des ressources pour la gestion efficace des urgences et le suivi évaluation de la mise en œuvre des différents plans.

Basile SAMA (stagiaire)

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre