Coupe de la Confédération : Le cadeau de Noël de Salitas FC

Coupe de la Confédération : Le cadeau de Noël de Salitas FC

995 0

La formation burkinabè de Salimata et Tasséré football club (Salitas FC) s’est qualifiée pour le tour de cadrage ou 16e de finale bis de la Coupe de la Confédération en tenant en échec (0-0) Al Masary d’Égypte de Mohamed Koffi  lors du match retour des 16e de finale de cette compétition. L’équipe burkinabè obtient sa qualification après sa victoire (2-0) en Égypte, il y a une semaine.

Après l’exploit réalisé en terre égyptienne il y a une semaine, les protégés du colonel Yacouba Ouédraogo, ancien ministre des sports ont confirmé leur qualification en se contentant d’un match nul (0-0).

Ce samedi 22 décembre 2018 au Stade du 4-Août de Ouagadougou, Salitas FC se devait de gérer tout simplement son acquis. Ce qui fut fait avec une qualification en guise de cadeau de noël aux supporters présents dans les gradins. Et ce jour, le capitaine de cette formation Youssouf Barro, le meilleur joueur du Fasofoot en ce moment, fêtait également son anniversaire.

Concernant le match, l’équipe burkinabè opte d’entrer pour stratégie défensive  un système de jeu de 4-1-3-2. L’option choisie est naturellement de procéder par contres en obligeant les deux attaquants burkinabè à exercer un pressing constant sur les porteurs de ballons adverses.  Ce qui porte fruit puisque les visiteurs n’arrivent pas à derouler leur jeu. Après 25 minutes à contenir les attaques de Al Masry, les joueurs de Salitas sortent de leur camp et portent des contre-attaques avec notamment Cédric Badolo, buteur au match aller, Ilass Sawadogo et Ellas Dianda.

Les meilleures occasions pour Salitas FC

Salitas obtient d’ailleurs la première occasion la plus franche du match avec Ilass Sawadogo qui décale Cédric Badolo sur le côté droit. L’ailier burkinabè déborde et centre.  Mais Ellass Dianda est devancé par un défenseur adverse obligé de mettre le ballon en corner (28e).

Sept minutes  (35e) après et sur un coup de pied arrêté, Cédric Badolo, très actif trouve  Ilass Sawadogo au deuxième poteau. Malheureusement, sa reprise trop faible finit dans les mains de Ahmed Abdelwahab. Les attaquants égyptiens, bien que présents dans le camp burkinabè, n’arrivent pas à dérouler leur jeu et sont obligés de jouer sur les côtés sans pouvoir créer de danger.

Le portier de Salitas Daouda Diakité ne touchera qu’une seule balle jusqu’à la mi-temps.

En deuxième période, l’équipe burkinabè a continué dans sa lancée de gestion du match sans prendre de risque. Les Égyptiens tentent de forcer sans arriver à se créer de véritables occasions.

L’équipe burkinabè passe même à côté de l’ouverture (72e) du score avec Hermann Nikièma et Elisé Tô qui se prennent à deux reprises devant le gardien de Al Masry tout seul. A la 78e minute, Al Masry inquiète les locaux avec Ahmed Mohamed et Mohamadi Ali Ag Ahmed qui, dans un cafouillage, bute sur Daouda Diakité placé sur sa ligne.

A la 90e minute, c’est Daouda Diakité qui se déploie sur un coup de pied arrêté excentré côté gauche pour sortir le ballon en touche. Malgré les cinq minutes de temps additionnel, aucun but ne sera marqué, permettant aux Burkinabè de franchir cette étape.

Salitas FC affrontera au tour de cadrage, une équipe éliminée en Ligue africaine des champions. Le tirage au sort aura lieu le 28 décembre 2018.

Boukari OUÉDRAOGO 

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre