Gabon : Ali Bongo a procédé à un remaniement ministériel ce lundi

Ali Bongo Ondimba a débarqué de leurs postes respectifs au sein du gouvernement les ministres Brice Laccruche Alihanga, Noël Mboumba et Jean-Fidèle Otandault  ce lundi 2 décembre 2019.

La suite après cette publicité

Le remaniement ministériel opéré par le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo, ce lundi 2 décembre 2019 est marqué par la sortie de trois grands noms. En l’occurrence, Brice Laccruche Alihanga, Noël Mboumba et Jean-Fidèle Otandault, désormais anciens ministre chargé du Suivi de la stratégie des investissements humains et des objectifs de développement durable, ministre du Pétrole, et ministre du Budget et des Comptes publics.

Le portefeuille de Brice Laccruche Alihanga, ex-directeur de cabinet impliqué dans une récente affaire de détournement de fonds publics, est en partie intégré à celui de Lee White, ministre des Eaux et Forêts, de la Mer, de l’Environnement, désormais également chargé des Objectifs de développement durable et du Plan d’affectation des terres. Le ministère du Pétrole tombe entre les mains de Vincent de Paul Massassa, anciennement directeur des Hydrocarbures.

Ces ex-personnalités du gouvernement gabonais sont des victimes de l’opération « Scorpion » dédiée à la lutte contre la corruption au sein de la haute administration et conduite par le procureur André Patrick Roponat. A ce jour,  13 placements en détention préventive, dont celle de l’ex-porte-parole de la présidence Ike Ngouni Aila Oyouomi et à au moins 20 gardes à vue. Brice Laccruche Alihanga et Noël Mboumba avaient vu à plusieurs reprises leurs noms cités lors des auditions.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : Jeune Afrique

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page