Burkina Faso : L’opposition politique annonce des marches

En conférence de presse ce vendredi 25 juin 2021, Eddie Komboïgo, chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso (CFOP) a annoncé, au regard de la situation nationale, des marches pacifiques et silencieuses, les 3 et 4 juillet 2021.

La suite après cette publicité

La situation sécuritaire délétère, les soupçons de corruption et de mal gouvernance, ce sont là quelques raisons avancées par Eddie Komboïgo pour annoncer les futures actions du chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso.

Vidéo – La déclaration de l’Opposition 

Burkina 24

« Le gouvernement a fait preuve d’incapacité à assurer la sécurité des populations« , a indiqué Eddie Komboïgo. Pour ce faire, l’opposition politique annonce une série de marches pacifiques et silencieuses sur l’ensemble du territoire burkinabè les 3 et 4 juillet 2021.

Par ailleurs, l’opposition politique a annoncé qu’elle suspend sa participation au dialogue politique, a fait savoir Eddie Komboïgo. Le dialogue politique avait été suspendu le 19 juin 2021 et devait reprendre le 3 juillet 2021.

En rappel, l’opposition avait demandé la démission du Premier ministre Christophe Dabiré et du ministre de la défense, Chériff Sy.

publicite


publicite

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page